Ignitis Group mise sur l’Éolien en Pologne

Ignitis Group continue de miser sur l'éolien en Pologne et acquiert un projet de parc éolien terrestre dans le pays, Silesia 2.
Ignitis_energynews

Ignitis Group continue de miser sur l’éolien en Pologne. L’entreprise, contrôlée par l’État polonais, acquiert l’entièreté des actions d’un parc éolien d’une capacité de 137 MW. Véritable stratégie d’entreprise, le groupe souhaite atteindre une capacité de production verte de 4 GW d’ici 2030.

Miser sur l’éolien, une stratégie d’entreprise

En juillet 2022, Ignitis Group affichait déjà sa volonté de développer l’éolien en Pologne. Celle-ci lance alors la construction d’un des plus grands parcs éoliens du pays situé à Bakow.

Une stratégie confirmée par Thierry Aelens, PDG d’Ignitis Renewables:

“Silesia 2 nous aidera à améliorer encore plus notre position sur les marchés voisins et nous rapprochera de l’objectif fixé dans la stratégie du groupe Ignitis, à savoir atteindre une capacité de production verte installée de 4 GW d’ici 2030.”

Le nouveau parc éolien, Silesia 2, d’une capacité totale de 137 MW, sera mis en service au second semestre 2024. Cette acquisition marque une étape importante vers les objectifs de l’entreprise. Les investissements préliminaires totaux, y compris le prix d’acquisition et le coût de la construction, s’élèvent à environ 240 millions d’euros.

Ignitis Group exploite déjà un portefeuille de production verte de 1,2 GW et dispose d’un pipeline de projets renouvelables d’environ 2,5 GW, dont Silesia 2.

Une transition énergétique vitale

Le chiffre est sans appel: 80% de l’électricité polonaise provient du charbon. Une production non seulement polluante mais aussi dépendante de son voisin russe. Dès lors, le gouvernement a soumis un projet de loi sur l’interdiction des importations de charbon en provenance de Russie. Le premier ministre, Mateusz Morawiecki, appelle même à “dérussiffier ” l’économie de son pays.

Pour se passer de ses 10 millions de tonnes d’importation russe, le pays opère un important tournant stratégique. Le gouvernement, qui avait annoncé 10 GW de panneaux solaires pour 2030, a déjà dépassé son objectif. Alors que la situation énergétique ne cesse de se tendre, la transition énergétique apparaît désormais vitale pour le pays.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)