Iberdrola et BP collaborent pour la Mobilité

Iberdrola et BP collaborent pour accélérer la transition énergétique. Les deux entreprises entendent multiplier le nombre de bornes de recharge à travers l'Europe et développer l'hydrogène renouvelable.
Iberdrola

Iberdrola et BP annoncent leur intention d’établir une collaboration stratégique visant à accélérer la transition énergétique. Les deux entreprises vont collaborer afin d’étendre l’infrastructure de recharge publique des véhicules électriques. Ainsi, les deux partenaires développeront la production d’hydrogène renouvelable à grande échelle au Royaume-Uni et dans la péninsule ibérique.

Iberdrola et BP forment une co-entreprise

Iberdrola et BP prévoient de former une co-entreprise avec l’intention d’investir 1 milliard d’euros. L’investissement permettra de déployer un réseau de 11.000 bornes de recharge publiques destinées aux véhicules électriques. Ainsi, en élargissant l’accès à la recharge, les deux partenaires souhaitent accélérer la mobilité électrique.

Le projet prévoit l’installation et l’exploitation d’un premier groupe de 5.000 stations de recharge rapides d’ici 2025. En 2030, l’offre s’élargirait pour atteindre un total de 11.000 bornes de rechargement, incluant les centres de recharge rapides d’Iberdrola.

Un partenariat européen

Iberdrola est actuellement en pointe dans les infrastructures de recharges publiques au sein de la péninsule ibérique. L’entreprise espagnole dispose d’environ 2.500 bornes en fonctionnement et en cours de développement. En outre, à l’échelle européenne, la société dispose de plus de 100.000 stations de recharge.

De son côté, BP cherche à étendre son parc de bornes de recharge à l’échelle mondiale et poursuit ses investissements. Ainsi, les clients disposent d’un réseau européen de plus de 10.000 stations de recharge, principalement au Royaume-Uni et en Allemagne. L’entreprise utilisera son réseau de 1.300 sites en Espagne et au Portugal pour développer des centres de recharges.

Développer de l’hydrogène renouvelable

Les deux sociétés envisagent également de créer une entreprise commune de production d’hydrogène renouvelable. L’objectif est de développer l’hydrogène renouvelable à grande échelle en Espagne, au Portugal et au Royaume-Uni. En outre, Iberdrola et BP souhaitent également produire des dérivés pouvant s’exporter vers l’Europe du Nord.

Les installations proposées par Iberdrola et BP disposeraient d’une capacité totale pouvant atteindre 600 kilotonnes par an. De plus, l’accord comprendrait le projet d’hydrogène renouvelable sur lequel BP travaille dans la raffinerie de Castellon. Enfin, les deux partenaires, en collaboration avec l’instituto Tecnologico de la Energia, soumettent le projet au gouvernement espagnol.

Articles qui pourraient vous intéresser