Hyphen Hydrogen Discute avec la Namibie

Hyphen entend développer l'hydrogène renouvelable en Namibie. L'entreprise discute avec le gouvernement quant à un projet ambitieux à 10 milliards de dollars.
hyphen

Hyphen Hydrogen Energy entend développer un projet d’hydrogène renouvelable en Namibie. L’entreprise avance dans ses discussions avec le gouvernement namibien concernant la mise en place d’un projet d’hydrogène renouvelable de 10 milliards de dollars.

Hyphen progresse pour son projet namibien

En mai, Hyphen avait présenté un calendrier ambitieux pour ce projet au Word Economic Forum. Depuis, les choses se sont accélérées. Lors de la réunion du Cabinet du gouvernement namibien du 12 juin 2022, le Cabinet a approuvé la composition et la nomination de l’équipe de négociation gouvernementale réunie pour finaliser l’accord de mise en œuvre. Le gouvernement a également approuvé le calendrier proposé par Hyphen.

La signature de l’accord de mise en œuvre déclenchera le début de la phase d’ingénierie et de conception préliminaire dans le développement de ce projet. Hyphen a engagé Boston Consulting Group et Lazard en tant que conseillers stratégiques et financiers.

Avec l’équipe de conseillers juridique existante d’Hyphen, composée de Slaughter and May et ENS Africa, ils ont mené les négociations avec le gouvernement de Namibie.

Hyphen attend beaucoup de ce projet alors que la Namibie est l’un des précurseurs dans la production d’hydrogène renouvelable. En vue de la prochaine phase de développement du projet, la société renforce son équipe dans le pays.

Cinq ressortissants namibiens ont même été intégrés à l’équipe. Parmi eux, Toni Beukes, le nouveau responsable de l’environnement, du développement durable et de la gouvernance, qui veillera à ce que ce projet soit équitable et profite au peuple namibien.

Un immense projet d’hydrogène renouvelable

Si les négociations entre le gouvernement namibien et Hyphen aboutissent, le projet devrait produire environ 350.000 tonnes d’hydrogène renouvelable chaque année. Cela représente une capacité de production renouvelable de 5 à 6 GW et une capacité d’électrolyse d’environ 3 GW.

Ainsi, Hyphen et le gouvernement prévoient le début de la construction en janvier 2025. La mise en service devrait donc avoir lieu à la fin de l’année 2026. L’investissement total pour les deux phases s’élève à environ 10 milliards de dollars américains. Cela représente l’équivalent du PIB annuel de la Namibie.

Marco Raffinetti, PDG d’Hyphen Hydrogen Energy, se réjouit:

“Nous sommes très heureux de l’engagement et du rythme rapide des progrès dont a fait preuve le gouvernement namibien alors que nous nous dirigeons vers la conclusion de l’accord de mise en œuvre pour nous permettre de commencer la prochaine phase du projet. Cela démontre la confiance du gouvernement dans la vision et la capacité de Hyphen à exécuter ce projet ambitieux et transformateur. Notre projet placera fermement l’industrie namibienne de l’hydrogène renouvelable sur la carte mondiale de l’énergie et de la décarbonation et positionnera la Namibie pour une mise à l’échelle rapide de l’hydrogène renouvelable.”

Les discussions semblent être sur la bonne voie. M. Raffinetti remercie également le gouvernement namibien.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dernières Nouvelles
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>