Hydrogène vert : L’Australie souhaite approvisionner le marché asiatique

Hydrogène vert : L’Australie souhaite approvisionner le marché asiatique

Un nouveau projet d’hydrogène vert est développé conjointement par les entreprise Hydrogen Renewables Australia (HRA) et Copenhagen Infrastructure Partners (CIP). Le nouveau site nommé  Murchison Renewable Hydrogen sera situé près de Kalbarri dans le centre-ouest de l’Australie occidentale et aura une capacité de 5GW selon NS Energy. Ce projet est financé par les propres fonds du Copenhagen Infrastructure Partners sous réserve de respecter certains critères de faisabilité

Un projet d’hydrogène vert reposant sur les énergies renouvelables

Situé sur la station Murchison House de 126 000 ha, le projet sera alimenté à la fois par l’énergie éolienne et solaire. L’Australie dispose, en effet, de conditions solaires et éoliennes optimales pour soutenir ce projet. L’hydrogène vert sera créé grâce à un électrolyseur et de l’eau déssalée apporté par l’entreprise allemande Siemens, selon le média Recharge. Le président de la HRA, Terry Kallis, a déclaré pour média :

“Nous pensons que l’emplacement du Murchison Renewable Hydrogen Project est le meilleur en Australie pour le solaire et l’éolien combinés, ce qui en fait l’un des endroits les plus rentables pour produire de l’énergie propre.”

L’installation devrait être développée en plusieurs étapes. La phase de démonstration produira de l’hydrogène pour les carburants de transport, puis une phase d’expansion mélangera l’hydrogène au gaz naturel dans le pipeline Dampier-Bunbury situé à proximité. Enfin, lors de la dernière phase les entreprises se tourneront vers le marché asiatique.

Une énergie pour l’exportation

Considéré comme un projet d’hydrogène vert à grande échelle, l’énergie est dédiée à l’exportation vers le marché asiatique, notamment le Japon et la Corée. Ces pays qui dépendent des importations d’énergies et ne disposent pas de ressources nationales représente une opportunité économique importante pour l’Australie. Terry Kallis a souligné pour recharge :

“Ce projet aidera non seulement l’industrie locale mais aussi la demande croissante d’hydrogène vert des marchés asiatiques et autres. Imaginez que vous exportiez le soleil et le vent de l’Australie occidentale vers le monde entier sous forme d’hydrogène”.

Un autre projet similaire de 26 GW a été développé dans toute l’Asie du Sud-Est : Asian Renewable Energy Hub. En cette période de transition énergétique, les sites d’hydrogène vert se multiplient.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>