Hydrogène Vert: la Nouvelle Vie de la Centrale E. Huchet

La filiale d'Engie, Storengy, signe avec Gazel Energie un accord pour faire de la communauté d'agglomération de Saint-Avold un territoire d'hydrogène vert.|La filiale d'Engie, Storengy, signe avec Gazel Energie un accord pour faire de la communauté d'agglomération de Saint-Avold un territoire d'hydrogène vert.
centrale-E-Huchet

La filiale d’Engie, Storengy, signe avec Gazel Energie un accord pour faire de la communauté d’agglomération de Saint-Avold un territoire d’hydrogène vert.

 

L’hydrogène vert comme alternative au Charbon

Ce nouveau projet sera construit sur la centrale à charbon d’Émile Huchet à Saint-Avold, dont la fermeture est prévue pour 2022. En effet, selon la politique Emmanuel Macron, le pays devra fermer ses quatre dernières centrales à charbon d’ici 2022 pour réduire son impact écologique.

La création du projet Emil’Hy en deux étapes

L’infrastructure, qui a une capacité de production de 5 MW, verra le jour en 2023 selon le communiqué des deux entreprises. L’approvisionnement de l’électrolyse en électricité proviendra de projets d’électricité renouvelables locaux. Ce projet s’inscrit dans le programme France Relance et permettra au territoire d’entamer sa transition énergétique selon environnement magazine.

“Elle permettra de répondre à des besoins en mobilité et notamment d’alimenter les 15 bus de la Casas.”

L’année 2025 marquera le développement des usages du site, selon les communiqués.

“La production d’électrolyse estimée entre 50 et 100 MW pourrait alimenter davantage de besoins en mobilité mais aussi l’industrie. La construction d’infrastructures dédiées permettrait de créer un territoire hydrogène plus vaste allant jusqu’en Allemagne et le Luxembourg.”

En outre les entreprises envisage aussi de créer une cavité saline de stockage pour stocker le surplus de production hydrogène.

 

Une réorientation des salariés de la centrale de charbon

Les salariés affectés par la fermeture de la centrale pourront intégrer de manière prioritaire le nouveau projet. D’après Gazel Energie, la fin du charbon pourrait conduire à la suppression de 230 postes. Engie a aussi prévu un dispositif “d’accompagnement dans la reconversion vers des métiers d’avenir” selon le monde de l’énergie.

Cécile Prévieu, directrice générale de Storengy a d’ailleurs déclaré au média le Républicain Lorrain :

“On s’engage sur le long terme. Notre approche de l’hydrogène est de recréer de l’emploi et d’avoir une empreinte durable dans le temps. C’est une reconversion industrielle qui s’intègre dans un projet franco-allemand”.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

France: Iberdrola remporte son premier projet de centrale solaire flottante

Iberdrola a annoncé la réalisation de son premier projet de centrale solaire flottante en France. La centrale sera développée sur le bassin de la gravière de Bischwiller, en Alsace, avec une capacité de production installée de 25 MWc, produisant environ 27 GWh d’électricité verte par an. Ce projet renforce la position d’Iberdrola en France dans la production d’énergie verte, en plus de ses projets éoliens déjà en exploitation.

Italie: se sevrer du gaz russe avec l’aide du plan REPowerEU

L’Italie a déclaré son intention d’utiliser les fonds de l’Union européenne provenant du plan REPowerEU pour se sevrer complètement du gaz russe et devenir un centre énergétique pour l’UE. Doté d’un budget total de 300 milliards d’euros, le plan REPowerEU vise à mettre fin à la dépendance de l’UE vis-à-vis des combustibles fossiles russes et à lutter contre la crise climatique.

La hausse des prix du pétrole face aux séismes et à la reprise chinoise

Le marché pétrolier a réagi à l’accroissement de la demande en Turquie provoquée par des séismes et à la reprise de la demande chinoise. Les prix du Brent et du WTI ont grimpé, respectivement, de 2,30% et 2,46%. Une situation qui permet aux acteurs du secteur pétrolier d’envisager une reprise favorisant le développement durable.

Embargo de l’Union européenne sur les produits pétroliers russes

L’Union européenne prend des mesures draconiennes pour contrer l’occupation russe de l’Ukraine en imposant une interdiction des produits pétroliers raffinés russes, accompagnée de plafonnements de prix. Des sanctions seront appliquées si le niveau du plafond est dépassé.

Perte nette en hausse chez Siemens Energy

Siemens Energy a annoncé mardi que sa perte nette pour le premier trimestre a plus que doublé, atteignant 598 millions d’euros. La perte est attribuée en partie à des problèmes de qualité chez Siemens Gamesa.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)