L’Hydrogène Vert alimentera intégralement les Foyers Ecossais

L’Hydrogène Vert alimentera intégralement les Foyers Ecossais

L’hydrogène 100% vert devrait bientôt alimenter intégralement les foyers écossais. Une première dans le monde. Un premier essaie sera effectué sur 300 foyers du conseil administratif de Fife. Ces derniers pourront chauffer leur propriété et se cuisiner leur repas grâce à une énergie qui pourrait à terme, remplacer le gaz tiré d’énergie fossile dans tout le pays selon The Gardian.

 

De l’hydrogène vert fournis à partir de 2022

 

Les foyers écossais recevront gratuitement du gaz vert grâce à l’installation de chaudières, de chauffages et d’appareils de cuisson fonctionnant à l’hydrogène vert. Ces installations seront utilisées durant quatre ans. Cette expérience permettra de constater si l’hydrogène sans carbone, fabriqué à partir d’énergie renouvelable et d’eau, pourrait contribuer à atteindre les objectifs climatiques de la Grande-Bretagne. Si cette première phase est une réussite, 1000 nouveaux foyers pourraient être équipés de cette technologie alimenté par de l’hydrogène vert selon The Guardian.

Un projet financé par Ofgem et le Gouvernement Ecossais

Le régulateur de l’énergie, Ofgem, a accordé à cet essai une aide de 18 millions de livres sterling dans le cadre d’un concours de financement qui soutient l’innovation pour décarboniser le réseau énergétique britannique. Le Gouvernement écossais a aussi soutenu ce projet à hauteur de 6,9 millions de livres sterling. L’entreprise Scotia Gaz Networks sera en charge de développer et mettre en place de nouveau projet.

 

L’hydrogène vert au centre du plan climatique britannique

 

Dans son plan en dix points, le Premier Ministre Boris Johnson, a fait de l’hydrogène vert un pilier de la transition énergétique pour respecter ses objectifs de neutralité carbone d’ici 2050. En effet, cette énergie verte pourrait remplacer le gaz fossile, sans émettre d’émission de carbone, particulièrement pour le chauffage central. Ce dernier représente un tiers des émissions de gaz à effet de serre du Royaume-Uni, car 85% des foyers utilisent une chaudière à gaz. Antony Green, Responsable du projet hydrogène de National Grid, a déclaré pour The Guardian:

“Si nous voulons vraiment atteindre un avenir net zéro décarbonisation, nous devons remplacer le méthane par des alternatives vertes comme l’hydrogène. Des secteurs tels que celui de la chaleur, sont difficiles à décarboniser, et l’importance des réseaux de gaz pour l’approvisionnement énergétique actuel du Royaume-Uni signifie que des projets comme celui-ci sont cruciaux si nous voulons fournir une énergie à faible teneur en carbone, de manière fiable et sûre, à tous les consommateurs”.

Une vision soutenue par le Ministre de l’énergie, Kwasi Kwarteng.

“Le Royaume-Uni doit continuer à faire avancer les nouvelles technologies à faible teneur en carbone qui seront nécessaires pour répondre à l’ambition audacieuse du Gouvernement pour une révolution industrielle verte”.

Le financement de nouveau projet d’hydrogène vert

Ofgem soutiendra un autre projet de 12,7 millions de livres sterling de National Grid pour réaliser des essais d’hydrogène “hors ligne”, en utilisant d’anciennes conduites de réseau de gaz, afin de tester la sécurité du transport de l’hydrogène dans tout le pays. Trois autres projets visant à utiliser les nouvelles technologies pour améliorer les sous-stations électriques, stabiliser les systèmes de contrôle de la tension et renforcer les tours de transmission d’électricité, recevront aussi des subventions. Jonathan Brearley, le Directeur général de l’Ofgem, a déclaré pour The Guardian:

“Les projets gagnants sont ceux qui ont montré le plus de potentiel pour réaliser les sauts technologiques dont nous avons besoin pour construire un système énergétique plus vert et plus équitable au moindre coût pour les consommateurs”.

Cette énergie au grand potentiel rencontre des limites

Même si de nombreuses entreprises comme Toyota, avec sa voiture seconde génération Mirai, prône l’utilisation de l’hydrogène vert pour accélérer leur transition énergétique, celle-ci fait face à de nombreux obstacles. Pour les véhicules comme pour le chauffage, l’électrolyse de l’hydrogène n’est efficace qu’à environ 80%, ce qui signifie que 20% de l’électricité utilisée pour la produire est gaspillée. La solution pour être plus rentable, serait d’utiliser un chauffage central basé sur une pompe à chaleur, plutôt qu’un fourneau à hydrogène dans de nombreux cas selon Engadget. Il est encore difficile de stocker cette énergie qui demande la création de nombreuses éoliennes et panneaux solaires pour fonctionner. L’Ecosse possède, cependant, une grande énergie éolienne offshore qui pourrait l’aider dans ce projet.

L’Ecosse s’engage donc dans un processus qui pourrait faire du Royaume-Uni, un leader en matière d’hydrogène vert et participer grandement à la décarbonisation du pays.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>