Hydrogène : Nel ASA décroche un nouveau contrat

Nel Hydrogren Electrolyser AS, une filliale de Nel ASA a remporté un contrat pour la founiture d’un système d’électrolyseurs alcalins auprès de l’entreprise Glencore Nikkelverk à Kristansand, en Norvège. L’électrolyseur alcalin est une méthode de produciton d’hydrogène qui consiste à séparer l’oxygène et l’hydrogène de l’eau via un courant électrique.

Prévue pour 2023, la commande s’élève à une valeur supérieure à 3 millions d’euros.

Nel ASA avait déja livré un système d’électrolyseurs alcalins à Glencore Nikkelverk sur le site de Kristiansand.

Henning Langås, Senior Tender Manager de chez Nal ASA s’est réjouie de la signature de ce contrat en déclarant :

“Nous sommes honorés d’avoir été réélus en tant que fournisseur d’électrolyseurs de Glencore Nikkelverk à l’issue d’un appel d’offres compétitif, alors qu’ils doivent maintenant développer leur production d’acide chlorhydrique. Compte tenu de leur grande compétence en matière de technologie des électrolyseurs, avec un accent particulier sur la sécurité et la fiabilité, nous nous réjouissons de renforcer notre relation avec Glencore tout au long de l’exécution du projet et au-delà”.

Si l’hydrogène se présente comme une alternative efficace au diesel ou au kérozène, sa production est émettrice de gaz à effet de serre. L’électrolyse est un moyen efficace de décarboner la production d’hydrogène, normalement produit à partir d’énergies fossiles.

Articles qui pourraient vous intéresser