Hina Nagarajan intègre la direction de BP

Hina Nagarajan intègre le poste de directrice non exécutive au sein du son conseil d'administration de la compagnie BP. 
Hina Nagarajan

Hina Nagarajan intègre le poste de directrice non exécutive au sein du son conseil d’administration de la compagnie BP.

Une prise de fonction en mars 2023

Hina Nagarajan intégrera le poste de directrice non exécutive chez BP à compter du 1er mars 2023. Elle est directrice générale et chef de la direction de United Spirits Limited (filiale indienne cotée de Diageo plc) depuis juillet 2021. De plus, elle est membre du conseil d’administration du Advertising Standards Council of India.

Hina Nagarajan est administratrice et coprésidente de l’Association internationale des spiritueux et des vins de l’Inde. Avant de rejoindre Diageo, elle passait plus de 30 ans dans l’industrie FMCG. En outre, elle occupait plusieurs postes de direction chez Reckitt Mary Kay India et Nestle India.

Une expérience reconnue

Helge Lund, président de BP, déclare:

“Au nom du conseil d’administration, je suis ravi d’accueillir Hina au sein de BP. Hina a fait ses preuves en matière de transformation et de développement d’entreprise sur des marchés émergents complexes. Elle possède une expérience variée dans les activités FMCG axées sur le client, un domaine d’importance stratégique croissante pour BP. Le conseil d’administration bénéficiera grandement de ses connaissances et de son expérience et nous sommes impatients de travailler avec elle.”

Hina Nagarajan est actuellement directrice générale et chef de la direction de United Spirits Limited. Il s’agit de la filiale indienne cotée de Diageo plc.

Au cours des cinq dernières années, elle était directrice non exécutive de deux autres sociétés cotées en bourse. En effet, elle travaillait chez Guinness Ghana Breweries Plc. Enfin elle travaillait également pour Seychelles Breweries Limited.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

 Le pétrole recule encore, la Chine dans le viseur

Les prix du pétrole poursuivaient leur recul mercredi, les inquiétudes autour de la situation sanitaire de la Chine s’intensifiant alors que la deuxième économie mondiale est en proie à une importante vague de covid.

Le Japon maintient ses couvertures d’Assurance du Gaz Russe

Suite à l’annonce de l’arrêt de l’assurance de guerre maritime, des réassureurs britanniques accordent au Japon 30 milliards de yens jusqu’en mars. Il s’agit de sécuriser l’importation de carburant du Japon via Sakhalin-2 en Extrême-Orient russe au plus fort de la demande hivernale.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)