Gulf Coast CCS, un Projet de BP et Linde

BP et Linde ont annoncé développer un important projet de capture du carbone le long du golfe du Texas qui stockera jusqu'à 15 millions de tonnes de CO2 par an tout en produisant de l'hydrogène à faible émission de carbone.
BP

Prévu pour être achevé d’ici 2026, le projet captera et stockera le CO2 des installations de production d’hydrogène existantes de Linde dans la région de Houston avec le potentiel de stocker également le carbone des autres installations de Linde au Texas.

Un projet CCS utile pour tous

Les présidents de BP et BP America, ont déclaré que le projet utilisera les solides chaînes d’approvisionnement du Texas. Cela, dans le but de décarboniser les industries difficiles à réduire “pour le plus grand impact potentiel sur les émissions tout en protégeant les emplois”, selon le communiqué.

Le projet réduira l’intensité carbone des opérations d’hydrogène de Linde. En plus, il soutiendra l’élimination, le stockage du CO2 d’autres émetteurs industriels dans le corridor industriel du golfe du Texas.

Selon l’Energy Information Administration, le Texas présente certains des niveaux d’émissions de CO2 les plus élevés aux États-Unis, à environ 700 millions de tonnes métriques par an, en grande partie à cause des émetteurs du corridor industriel.

Le composant CCS augmentera la valeur des produits à base d’hydrogène de Linde. Selon les évaluations de prix de S&P Global Commodity Insights, le coût de l’hydrogène gris produit sur la côte du Golfe coûtait 1,74 $/kg (y compris les dépenses en capital) le 16 mai, tandis que l’hydrogène bleu, ou à faible teneur en carbone, coûtait plus de 2 $/kg avec le gaz naturel Henry Hub coûtait autour de 8 $ / MMBtu.

Les avantages pour les acteurs

Le projet permettra à Linde, un leader mondial de la production d’hydrogène et de la technologie de liquéfaction de l’hydrogène, de vendre de l’hydrogène à faible teneur en carbone aux clients le long de son réseau de pipelines dans le cadre de contrats à long terme, selon le communiqué.

En vertu de l’accord, BP développera et autorisera des sites de stockage permanent du CO2 capturé par Linde. Il apportera d’autres solutions à faible émission de carbone au projet, comme l’énergie renouvelable et le gaz naturel certifié.

Le stockage du CO2 devrait se produire sur plusieurs sites.

Dan Yankowski, président de Linde, a déclaré :

“Linde s’est engagée à réduire les émissions de carbone de 35% d’ici 2035. Nous devons aussi atteindre la neutralité climatique d’ici 2050. La capture du CO2 de nos usines de production d’hydrogène dans la région de Houston sera une étape importante vers la réalisation de ces objectifs”.

Yankowski a également déclaré que Linde peut réaliser des projets similaires au même endroit ou ailleurs aux États-Unis. En effet, c’est là où la société exploite des pipelines d’hydrogène ou des cavernes de stockage.

Articles qui pourraient vous intéresser