GE Renewable: 2ème Parc Éolien à Binh Thuan au Vietnam

viet-1

GE Renewable fournira un total de huit unités d’éoliennes GE 3.8-137 MW de 3,8 MW pour soutenir la construction du Parc éolien de Thuan Nhien Phong situé dans la province de Binh Thuan au Vietnam.

 

GE Renewable développe ses turbines 3.8-137 MW au Vietnam

Le contrat comprend la fourniture et l’installation de huit éoliennes GE de 3,8 MW. Thuan Nhien Phong est le deuxième contrat de parc éolien de GE dans la province de Binh Thuan au Vietnam. Ce projet représente une avancée significative pour le pays.

Huit éoliennes GE de 3,8 MW

Le parc éolien est alimenté par 8 éoliennes à rotor de 137 mètres, avec une hauteur personnalisée de 131,4 mètres. Elles sont idéales pour profiter des conditions météorologiques venteuses de la province de Binh Thuan. Par ailleurs, le contrat prévoit également une entente d’exploitation et de gestion complète.

Alimenter 45.000 foyers

Le parc éolien de 30 MW peut alimenter l’équivalent de 45.000 foyers vietnamiens. Ce projet permet ainsi une consommation plus responsable pour ce pays qui souhaite mettre en avant les énergies renouvelables.

 

GE, acteur de la transition écologique au Vietnam

Ce contrat souligne l’engagement de GE Renewable Energy à soutenir le Vietnam en matière d’énergies renouvelables. L’entreprise apparaît comme un véritable soutien dans la transition énergétique, grâce à sa technologie innovante.

Ainsi, la contribution de GE dans une variété de projets permettra une production d’électricité dans tout le pays.

Ce projet permet à GE Renewable de s’imposer dans le secteur énergétique au Vietnam. Il permettra à ce pays en voie de développement de s’inscrire dans une transition écologique.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

L’Indonésie approuve $3,07 milliards pour Tuna

L’Indonésie approuve le premier plan de développement du champ gazier offshore Tuna. Avec un investissement total estimé à 3,07 milliards de dollars jusqu’au début de la production. Le projet devrait affirmer la souveraineté de l’Indonésie en mer méridionale, sujette à de nombreuses tensions avec la Chine.

Le Japon maintient ses couvertures d’Assurance du Gaz Russe

Suite à l’annonce de l’arrêt de l’assurance de guerre maritime, des réassureurs britanniques accordent au Japon 30 milliards de yens jusqu’en mars. Il s’agit de sécuriser l’importation de carburant du Japon via Sakhalin-2 en Extrême-Orient russe au plus fort de la demande hivernale.

Le Japon adopte des alternatives au gaz russe

Au Japon, les assureurs de navires ont annoncé qu’ils annulaient la couverture des risques de guerre en Russie, en Ukraine et en Biélorussie. L’annonce intervient à la suite du retrait de la région par les réassureurs face à des pertes importantes.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)