Gaz Naturel: le Mozambique veut rentabiliser ses Ressources Gazières

Le gaz naturel est envisagé par le Mozambique comme une solution à ses problèmes énergétiques et économiques. Alors que le pays arrivait à peine à se fournir en énergie, de grandes découvertes gazières ont changé la donne. Le Mozambique, encouragé par l’Afrique, veut booster sa croissance grâce à la monétisation de son gaz.

 

Le gaz naturel, une incroyable opportunité pour le développement du Mozambique

 

D’importantes retombées économiques sont attendues

Dans un premier temps, l’exploitation du gaz permettra de résoudre les problèmes énergétiques du pays. A long terme, l’espoir est que les projets gaziers offrent de meilleures perspectives socio-économiques au peuple mozambicain.

La production de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) pourrait diminuer la pauvreté, par exemple, en créant des emplois locaux. De plus, elle génèrera des recettes publiques, indispensables pour ce gouvernement en difficulté financière.

Des projets d’exploitation qui suscitent des inquiétudes

Les bénéfices engendrés par la production de GNL pourraient être fragilisés par la corruption qui ravage encore le pays. De plus, les impacts sur l’environnement et les droits humains de certains projets, sont dénoncés. En effet, des ONG alertent sur les conséquences de la construction, par Total, d’usines de liquéfaction du gaz.

Malgré tout, cette collaboration entre secteur public et secteur privé semble faire consensus. Un large nombre d’acteurs considèrent que Total, Exxon et ENI offrent des opportunités qui profitent au plus grand nombre.

 

L’Afrique soutient le Mozambique dans sa volonté de rentabiliser son gaz naturel

 

La Chambre Africaine de l’Energie (CAE) collabore étroitement avec le pays

Le Président de la CAE, NJ Ayuk, s’est exprimé début décembre lors d’une visite au Mozambique. Il affirme son soutien à toutes les parties prenantes des projets de production de GNL. La Chambre encourage les investissements gaziers car ils bénéficieront à terme à l’ensemble du continent.

La CAE, une alliée de taille pour le Mozambique

Le soutien de la CAE est précieux car c’est le plus grand lobby de l’industrie énergétique du continent. Son expertise dans le domaine est une aide non négligeable pour le pays encore fragile.

Le Gouvernement mozambicain s’inspire des succès de certains pays africains, qui ont su tirer parti du gaz pour se développer. Cette ambition énergétique est encouragée par l’Afrique qui dispense ses conseils en matière de monétisation du gaz. Le Mozambique espère ainsi améliorer sa situation économique et assurer un avenir meilleur à sa population.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>