Flotation Energy et Vargronn s’Associent

Flotation Energy et Vårgrønn annoncent un partenariat dans l'éolien offshore pour soutenir la décarbonation du pétrole et du gaz en Écosse.
Flotation Energy_energynews

Flotation Energy et Vargronn annoncent un partenariat dans l’éolien offshore. Elles soutiennent la décarbonation du secteur des hydrocarbures en Écosse. Ainsi, ce partenariat contribuera à l’électrification des installations pétrolières et gazières en mer du Nord.

L’éolien offshore se développe en Écosse

Ce projet est ainsi développé par Flotation Energy et Vårgrønn. Les partenaires solliciteront des baux dans le cadre du cycle INTOG. Soit, Innovation and Targeted Oil and Gas de Crown Estate Scotland. Le cycle de location INTOG contribuera de manière significative à l’objectif net zéro de l’Écosse.

Ainsi qu’à l’objectif du North Sea Transition Deal de réduire les émissions offshore d’au moins 50% d’ici 2030. Les partenaires s’appuieront sur l’expertise en matière de pétrole et de gaz des actionnaires de Vårgrønn pour proposer des solutions innovantes. Ainsi que promouvoir le développement de la chaîne d’approvisionnement en Écosse.

Vårgrønn a ainsi des compétences à faire valoir dans le domaine de l’offshore. L’entreprise peut s’appuyer sur des actionnaires qui sont Eni et HitecVIsion. Tandis que Flotation Energy est très bien implantée en Écosse. L’entreprise a notamment développé le plus grand parc éolien flottant au monde, Kincardine.

Flotation Energy et Vårgrønn

Flotation Energy, basée à Édimbourg, a largement contribué à la création d’une industrie éolienne offshore forte au Royaume-Uni et au-delà. L’entreprise dispose d’une réserve croissante de projets d’éoliennes offshore de 10 GW au Royaume-Uni. Ainsi qu’en Irlande, à Taiwan, au Japon et en Australie. Elle prévoit de s’étendre à de nombreux autres marchés clés.

L’expertise de l’équipe de Flotation Energy réside dans la gestion de projet et d’ingénierie de grands projets d’infrastructure. Flotation Energy a développé ses propres projets mais reconnaît également les avantages de la collaboration et du travail en partenariat avec d’autres développeurs pour fournir des solutions éprouvées et rentables.

Vårgrønn est, quant à elle, une société norvégienne agile spécialisée dans l’éolien offshore à cycle complet.

Elle est créée par Eni et HitecVision en 2020 pour participer activement à la transition énergétique. Cela, en s’appuyant sur leur partenariat à long terme, depuis le développement conjoint de Vår Energi jusqu’à devenir une coopération créatrice de valeur. Ainsi que l’une des plus grandes entreprises du plateau continental norvégien.

Vårgrønn a annoncé qu’elle allait acquérir une participation de 20 % dans le plus grand parc éolien offshore du monde, Dogger Bank (Royaume-Uni). Ainsi que d’autres initiatives en phase de démarrage.

En outre, Vårgrønn a formé un consortium avec Agder Energi et Corio Generation (anciennement Green Investment Group) qui fera une offre pour un site dans la zone Sørlige Nordsjø II en Norvège.

Elle s’est associée à Equinor pour développer l’éolien offshore flottant à Utsira Nord en Norvège. D’ici 2030, la société vise une capacité éolienne offshore installée et autorisée de 5 GW sur le marché européen.

Dans cet article :​
Articles qui pourraient vous intéresser ​

Le plus grand fournisseur de gaz en Europe déclare que les contrôles de sécurité des pipelines sont sans problème

Les récentes inspections de sécurité des pipelines offshore en Norvège, effectuées à la suite des explosions survenues sur les pipelines Nord Stream, ont abouti à des résultats rassurants, selon le principal fournisseur de gaz en Europe. Cependant, malgré cette confirmation, les risques demeurent et soulèvent des préoccupations quant à la sécurité de ces infrastructures cruciales.

EDF Renewables Ireland and Simply Blue Group sign partnership deal on Western Star and Emerald floating offshore wind projects in Ireland.

EDF Renewables Ireland et Simply Blue Group unissent leurs forces pour développer des projets éoliens flottants en Irlande, dans le cadre d’une collaboration stratégique visant à atteindre les ambitieux objectifs gouvernementaux en matière d’énergie renouvelable. Ces projets prometteurs ouvrent de nouvelles perspectives pour l’éolien offshore et renforcent la position des deux partenaires sur le marché énergétique irlandais. En combinant leur expertise et leur engagement envers la transition énergétique, ils aspirent à générer une quantité significative d’électricité propre pour répondre aux besoins de millions de foyers irlandais, tout en contribuant à la protection de l’environnement et des communautés côtières.

Japon: vote d’une loi prolongeant les réacteurs nucléaires au-delà de 60 ans

Le Japon adopte une loi visant à prolonger la durée de vie de ses réacteurs nucléaires au-delà de 60 ans, dans le but de renforcer la sécurité énergétique du pays et de favoriser la réalisation de ses objectifs climatiques. Cette décision exclura les périodes d’arrêt liées aux normes de sécurité post-Fukushima et aux injonctions judiciaires temporaires. Avec seulement 10 réacteurs opérationnels sur 33, cette mesure vise à relancer l’industrie nucléaire japonaise tout en assurant un contrôle régulier par l’Autorité de sûreté nucléaire.

La France va fournir du combustible nucléaire à la Slovaquie

La Slovaquie cherche à réduire sa dépendance vis-à-vis de la Russie en matière d’approvisionnement en combustible nucléaire. Dans cette optique, l’entreprise française Framatome s’est engagée à fournir du combustible nucléaire similaire à celui fabriqué par la Russie, afin d’alimenter le parc nucléaire slovaque de conception soviétique. Cette initiative s’inscrit dans un contexte international où de nombreux exploitants européens de centrales VVER cherchent à développer une solution énergétique européenne souveraine.