Exxonmobil signe un projet GNL de 5 milliards de dollars au Vietnam.

Exxonmobil obtient un accord pour un projet GNL de 5 milliards de dollars au Vietnam.

 

Le projet en question se composera d’une Centrale électrique de 4,5 GW mais aussi d’un terminal GNL, d’une capacité de 6MTPA.

Le terminal GNl sera construit dans la ville portuaire de Haiphong. En effet, Exxonmobil a reçu l’approbation des autorités de la ville de Haiphong au Vietnam, pour son projet d’électricité et du gaz naturel liquéfié (GNL). Le projet est estimé à 5,09 milliards de dollars.

Le projet GNl est basé sur une centrale électrique et d’un terminal GNL.

Les activités devraient commencer entre 2026 et 2027. La centrale électrique alimentée au GNL détiendra une capacité de 2,25GW. D’ici 2029-2030, celle-ci aura une puissance de 4,5GW, selon une source de Reuters, citant une déclaration publiée par le Comité populaire de Haiphong.

Le terminal GNL sera construit dans la ville portuaire. Il a pour but d’avoir une capacité de 6 millions de tonnes par an (Mtpa).

ExxonnMobil mettra en œuvre le projet d’électricité GNL en se basant sur deux plans.

Premièrement, il y aura trois tribunes de 750 MW qui seront installées dans la centrale. La deuxième idée est de se focaliser sur l’installation de la capacité restante de 2,25 GW.

Exxonmobil développera aussi un entrepôt flottant et une conduite de gaz dans la première phase du projet GNL, selon le rapport du Vietnam Investment Review. Et par la suite, la société énergétique sera chargée de développer les unités de stockage flottantes pour le projet.

Les efforts D’ExxonMobil ont été récompensés par gouvernement vietnamien.

En effet, le gouvernement vietnamien a félicité les projets D’Exonn Mobil, à la suite d’un appel téléphonique entre le premier ministre du pays, Nguyen Xan Phuc, et la présidente du développement du marché GNL d’Exonmobil, Irtizza Sayyed.

Sur ce même élan, le gouvernement a déclaré qu’une centrale électrique verra le jour à Haiphong. Elle aura l’autorisation d’utiliser du GNL, importé des Etats-Unis ou d’autres pays.

Sur ces bons retours, le directeur a mis un nouveau plan en place. Un développement électrique est déjà en cours d’élaboration. L’institut de l’Energie du Vietnam, dans un cadre déjà réfléchi au préalable, détient le projet. En effet, il avait déjà préparé une liste de 22 centrales au GNL à venir dans le pays selon un communiqué de Reuters.

La capacité potentielle des projets électriques alimentée au GNL pourrait aller jusqu’à 108GW.

Articles qui pourraient vous intéresser