ExxonMobil a reçu l’approbation des autorités de la ville de Haiphong au Vietnam pour le projet GNL.

Exxonmobil  a trouvé  un accord par les autorités de la ville de Haiphong au Vietnam  pour l’élaboration de son projet d’électricité et de terminal au gaz naturel liquéfié (GNL) d’une valeur de 5,09 milliards de dollars.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                    Le projet GNL se composera d’une centrale et d’un terminal GNL. 

Le lancement des activités devrait avoir lieu en 2026-2027, pour débuter la mise en place de la centrale électrique. Cette centrale électrique alimentée sera dotée initialement d’une capacité de 2,25 GW mais d’ici 2029-2030. En effet, la capacité centrale sera portée sur 4,5W, selon une source de Reuters, qui s’est appuyé d’une source de la déclaration par le comité populaire de Haiphong. 

Ainsi donc, Le terminal GNL sera construit dans la ville portuaire. Elle détiendra une capacité de six millions de tonnes de GNL par an (mtpa). 

  ExxonMobil a pour but de mettre en œuvre le projet d’électricité GNL en deux phases. 

En premier lieu, les 3 turbines de 750 Mw, seront installées dans la centrale. 

La deuxième phase, consistera à vérifier l’installation de la capacité restante de 2,25GW. 

ExxonMobil ne s’arrête pas là et a aussi pour objectif de développer un entrepôt flottant et d’une conduite de gaz dans la première phase du complexe GNL intégré, selon un communiqué du Vietnam Investment Review.Ensuite, la société énergétique américaine se chargera de développer les unités de stockage flottantes pour le projet. 

En juin, le Gouvernement a tenu à saluer les projets D’ExxonMobil. 

A la suite d’un appel émis entre le premier ministre Nguyen Xuan Phuc et la Présidente du développement du marché du GNL d’ExxonMobil,Irtiza Sayyed, le gouvernement a tenu à féliciter ExxonMobil, en donnant son accord et en déclarant qu’une centrale électrique à Haiphong, pouvait utilisée du GNL, importée, en provenance des Etats-Unis ou dans d’autres pays. 

Par cette approbation, de toute autre projet ont vu le jour au Vietnam dans les systèmes d’électricité. Puisqu’un nouveau plan du directeur est en cours d’élaboration par l’institut de l’énergie du Vietnam. Son choix stratégique était déjà réfléchi au préalable, en effectuant une liste de 22 centrales au GNL, à faire venir dans le pays, selon une source de Reteurs. 

Les projets électriques alimentés de GNL, auront comme utilité de détenir une véritable capacité potentielle de combinée allant jusqu’à 108,5GW. D’ailleurs, le premier projet  devrait commencer à produire de l’électricité d’ici 2023. La semaine dernière, le comité de Haiphong avait déjà été entamé les démarches pour un éventuel projet de cette même thématique.

Un GNL  s’estimant à   1,3 milliards de dollars dans l’optique  d’être construit dans la ville.Il devrait avoir une capacité de 1,6GW.

 

 

 

 

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>