Engie Energia va construire son 1er Parc Éolien au Pérou

Peru

Engie Energia Peru vient de se voir autoriser la construction du parc éolien Punta Lomitas situé au Pérou dans la province d’Ica. Ce projet représente un investissement de plus de 323 millions USD$ afin d’injecter de l’électricité verte dans le réseau électrique péruvien. Une stratégie d’enracinement de la compagnie au Pérou.

 

260 MW à Punta Lomitas

Un projet à 323 millions USD$

Le Ministère de l’Énergie et des Mines (Minem) du Pérou a autorisé l’exploitation du site Punta Lomitas par Engie Energia. Depuis le 15 mars, Engie peut donc produire de l’électricité à partir de sources éoliennes au Pérou. Le futur parc éolien aura une capacité de production de 260 MW et sera directement relié au réseau électrique national.

Le projet représente un investissement de plus de 323 millions USD$. Le contrat de concession semble être valable pour une période de construction de 39 mois. Le début des travaux est prévu dans 11 mois, soit février 2022. La construction de la centrale éolienne permettra d’ailleurs la création de milliers d’emplois, dans le secteur du bâtiment particulièrement.

1er parc éolien pour Engie Energia au Pérou

L’énergie éolienne est obtenue par les courants d’air convertis en électricité par les turbines. C’est une énergie renouvelable, respectueuse de l’environnement et une des sources d’énergie les plus utilisée en substitution des énergies fossiles. Le projet de Punta Lomitas sera donc l’opportunité pour Engie Energia de débuter dans la production électrique éolienne au Pérou.

Engie Energia est une compagnie du secteur des énergies effectivement déjà très présente dans le pays. Ses activités regroupent 5 centrales thermiques, 2 centrales hydrauliques et une centrale solaire, dont la production est reliée au SEIN. Par cette concession ministérielle, Engie aura l’occasion d’étendre sa sphère d’influence énergétique.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

BP finalise l’achat d’Archaea Energy

BP finalise l’achat d’Archaea Energy, l’un des principaux fournisseurs de gaz naturel renouvelable (GNR) aux États-Unis. Marquant ainsi une étape importante dans la croissance de  son activité stratégique de bioénergie.

Vaca Muerta l’alternative de l’Argentine au gaz Bolivien

L’Argentine recevra moins de gaz bolivien l’hiver prochain, alors que la Bolivie devait envoyer environ 14 millions de mètres cubes de gaz naturel suite à la conclusion d’un accord. L’Argentine se tourne vers des approvisionnements alternatifs comme la formation de schiste de Vaca Muerta. La formation pourrait devenir un fournisseur mondial clé de gaz.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)