Les énergies renouvelables dépassent le fossile au RU

Les énergies renouvelables dépassent le fossile au RU

40% de la production d’électricité en Royaume-Uni provenait d’énergies renouvelables pendant le premier trimestre 2020

Un rapport a montré que les énergies renouvelables ont surpassé les énergies fossiles dans le mixe énergétique en Grande-Bretagne. C’est la première fois que de tels résultats sont observés. Ce rapport concerne le premier trimestre 2020 et a été effectué par Imperial Consultants, un groupe d’universitaires de l’Imperial College de Londres pour le compte de Drax Electric Insights. Les données montrent que les sources d’énergie propres ont représenté 40% de la production d’électricité du pays.

Les parcs éoliens britanniques ont produit 40% d’électricité en plus par rapport à l’année dernière. Les violentes tempêtes qui ont frappés le pays en février sont à l’origine de cette hausse.

Une autre explication de ces résultats est la situation actuelle du pays. En effet, le Royaume-Uni est sous pression, notamment à cause de la pandémie du coronavirus. Les entreprises britanniques ont réduit leur demande en électricité. Cela a engendré une surproductivité qu’il fallait régler. Etre flexible dans son système électrique dans ces moments uniques est crucial.

 

énergies renouvelables
L’énergie éolienne jour un grand rôle dans ce record de production d’énergies renouvelables verte en Grande-Bretagne (Crédit : Chris James)

 

Production de combustibles fossiles au premier trimestre 2020

Record de production d’électricité sans charbon

La Grande-Bretagne a établi en mai un nouveau record de production d’électricité sans charbon (insérer lien vers article). Depuis plus de 40 jours, la combustion de fossiles n’a pas produit d’électricité sur le sol britannique. Ce record s’inscrit dans l’ambition du Royaume-Uni de réduire sa dépendance aux énergies fossiles. En effet, les usines à charbon devraient être fermées définitivement d’ici 2025. Ce nouveau record en termes d’énergies renouvelables intervient donc dans un contexte de transition énergétique important pour le Royaume-Uni.

Précédé par un record de production d’électricité à partir de charbon

Cependant, ce record sans charbon a suivi un record en terme de production d’électricité à partir de combustibles fossiles. Le rapport du premier trimestre 2020 note que la production nationale à partir de combustibles fossiles a augmenté pour la première fois en huit ans au cours des trois premiers mois de cette année. En effet, deux centrales à charbon étaient destinées à ferme à la fin du trimestre. Elles ont donc profité de leur derniers mois d’activités pour brûler tout leur stock de charbon. Elles ont donc fonctionné tout l’hiver, non-stop, pendant 117 jours.

Le rôle de l’énergie éolienne dans la dernière étape

L’éolienne plus forte que jamais

Alors que la production de combustibles fossiles a chuté, d’autres sources d’électricité ont pris sa place. L’énergie éolienne et le gaz se sont battus pour devenir le plus grand producteur d’énergie dans le mix énergétique. Avec 30,6% de part de la production d’électricité, le gaz reste tout juste devant le total des énergies vertes et leurs 30,5%

Les éoliennes ont continué à tourner correctement malgré la crise lié au COVID-19. 50% des éoliennes terrestres et 60% des éoliennes offshore ont continué une activité normale. Cependant, le rapport souligne que la production d’énergie éolienne a fortement chuté lors de journées froides et calmes. La pression sur le système a alors augmenté et a augmenté la probabilité de pannes.

Mais le Royaume-Uni a quand même dû également compter sur d’autres sources d’énergies vertes

Il a donc fallu faire appels à des technologies flexibles. La biomasse, le pompage et le gaz ont donc augmenté leur production pour combler le vide à certaines occasions où l’énergie éolienne a diminué.

Un pic de demande en soirée a également été géré, les usines et les supermarchés ayant réduit leur consommation d’électricité, ce qui a permis de “maintenir les prix normaux de l’électricité pour la journée”.

Après que le gouvernement a imposé des mesures de verrouillage pour contenir l’épidémie de coronavirus, la demande d’électricité en semaine a chuté de 13%, à des niveaux jamais vus depuis 1982, selon le rapport.

 

Ce record s'inscrit dans une volonté du Royaume-Uni de développer les énergies renouvelables et de se retirer des énergies fossiles (Crédit Islandstock/Alamy)
Ce record s’inscrit dans une volonté du Royaume-Uni de développer les énergies renouvelables et de se retirer des énergies fossiles (Crédit Islandstock/Alamy)

 

La réponse d’Energy UK au record d’utilisation des énergies renouvelables

Audrey Gallacher, PDG par intérim d’Energy UK, l’association professionnelle du secteur énergétique du pays, a déclaré qu’il était fantastique que les énergies renouvelables aient dépassé les combustibles fossiles pour la première fois. Ce nouveau record était un nouveau témoignage du chemin parcouru par le secteur.

Toutefois, alors que le Royaume-Uni commence à bouger, il est crucial que l’objectif doit être le retrait total des énergies fossiles. Le pays doit aller plus loin et plus vite dans la décarbonisation de son économie. Notamment dans des secteurs comme le chauffage et les transports.

“Et comme nous l’avons souligné dans notre nouveau document … notre industrie est prête à jouer un rôle central dans la reprise économique post-coronavirus et à apporter des avantages pour l’emploi, l’économie et l’environnement”.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>