Énergies Décarbonées: collaboration CGG et dCarbonX

CGG et dCarbonX s’allient pour développer le stockage énergétique et carbonique dans les sous-sols Britanniques et Irlandais. Et ce, en déployant de multiples technologies, services et expertises. Aussi, pour développer des projets de production d’énergie géothermique près de clusters industriels.

 

CGG et dCarbonX s’allient pour les énergies décarbonées

Les deux sociétés CGG et dCarbonX ont signé un contrat stratégique concernant les énergies décarbonées. Ainsi, ce partenariat porte sur l’exploration et l’évaluation du potentiel des sous-sols présents au large de l’Irlande et du Royaume-Uni. Ces sous-sols font en effet partie des projets d’énergies propres réalisés par dCarbonX.

L’objectif étant de développer le stockage énergétique et carbonique dans les sous-sols, ainsi que la production d’énergie géothermique autour de clusters industriels.

Peter Whiting, SVP Geoscience EAME de CGG, a signifié :

« Notre collaboration avec dCarbonX, afin de soutenir de manière innovante le développement de projets de stockage souterrain d’énergie, de séquestration de gaz carbonique et de production d’énergie géothermique autour de clusters industriels en mer d’Irlande et au Royaume-Uni, est en accord avec notre stratégie en faveur de l’environnement et du climat. »

L’ambition de CGG et dCarbonX est de promouvoir et de développer l’utilisation des énergies renouvelables en Irlande et au Royaume-Uni. Pour les deux entreprises, la transition énergétique est engagée.

Articles qui pourraient vous intéresser

Géothermie: l’Eurométropole de Strasbourg veut avoir son Mot à dire

La géothermie fait donc l'objet de la dernière mission d'information et d'évaluation (MIE) de l'Eurométropole de Strasbourg.   La géothermie dans le viseur de l'Eurométropole de Strasbourg Cette MIE, réunissant des élus de la métropole strasbourgeoise et de communes allemandes, des scientifiques, des associations et des citoyens, a déploré que les activités de géothermie demeurent une "prérogative de l'État" n'associant "pas suffisamment les collectivités et les citoyens". "Le code minier n'est plus adapté à des projets de cette nature : il faut qu'il évolue pour que les habitants, les élus, soient associés et puissent se prononcer sur les modalités d'exploitation des sous-sols" et les risques associés, a estimé auprès de l'AFP Marc Hoffsess, adjoint à la maire écologiste de Strasbourg et président de la MIE.   "Le sentiment d'avoir été mis devant le fait accompli" Le rapport souligne que la plupart des maires ont "eu le sentiment d'avoir été mis devant le fait accompli", tandis que les associations évoquent un "désert informationnel" face au projet de géothermie profonde mené jusqu'en décembre 2020 au nord de l'agglomération strasbourgeoise. Ce projet avait provoqué une série de séismes plus ou moins intenses dont l'un, de magnitude 3,5, avait provoqué l'arrêt définitif des travaux....

Royaume-Uni

Marché de la Géothermie: $50 Milliards en 2027

Le marché de la géothermie atteindra les $50 milliards d'ici 2027, selon la dernière étude de Global Market Insights. L'industrie devrait enregistrer un taux de croissance annuel moyen d'environ 2% entre 2021 et 2027, grâce à la sensibilisation croissante à l'égard de cette énergie. |Le marché de la géothermie atteindra les $50 milliards d'ici 2027, selon la dernière étude de Global Market Insights. L'industrie devrait enregistrer un taux de croissance annuel moyen d'environ 2% entre 2021 et 2027, grâce à la sensibilisation croissante à l'égard de cette énergie.