L’Énergie Géothermique soutenue par le DOE

L'U.S. Department of Energy investit 44 millions de dollars afin de développer l'énergie géothermique aux États-Unis.
énergie géothermique_energynews

L’énergie géothermique est soutenue par l’U.S. Department of Energy (DOE). Ce dernier va investir 44 millions de dollars dans les EGS (enhanced geothermal system). Le Frontier Observatory for Research in Geothermal Energy (FORGE) jouera alors un rôle central. Celui-ci a pour mission de développer et d’effectuer des tests afin d’innover.

L’énergie géothermique possède un potentiel important

L’énergie géothermique présente un fort potentiel pour répondre aux besoins énergétiques des États-Unis. Cependant, un problème d’accessibilité empêche les États-Unis d’en profiter pleinement.

De fait, la grande majorité des ressources géothermiques sont inaccessibles. Elles nécessitent une intervention humaine, via la création de réservoirs EGS. Ainsi, des investissements sont nécessaires au développement de l’énergie géothermique.

Jennifer M. Granholm, U.S. Secretary of Energy, commente:

“Les États-Unis ont un potentiel incroyable et inexploité d’énergie géothermique propre pour aider à répondre à nos besoins énergétiques avec une ressource disponible 24 heures sur 24 dans tout le pays. Ces nouveaux investissements à FORGE, le fleuron de notre recherche sur l’EGS, peuvent nous aider à trouver les solutions les plus innovantes et rentables et à accélérer notre travail vers un déploiement géothermique à grande échelle et à soutenir les objectifs climatiques ambitieux du président Biden.”

FORGE au cœur de la stratégie

FORGE est le laboratoire dédié aux questions liées à l’énergie géothermique. Il développe des technologies qui permettent de surveiller et de maintenir les réservoirs EGS. Or, la création de réservoirs artificiels souterrains est essentielle à la géothermie.

Pour installer ses réservoirs souterrains, le laboratoire injecte un fluide dans des roches naturellement chauffées sous terre. Cette action permet d’attirer l’énergie géothermique à la surface pour extraction. Il utilise plusieurs technologies afin de minimiser les risques liés au développement commercial des procédés EGS.

Ainsi, FORGE collecte des données essentielles:  température des roches, écoulements, fluides, types de roches…Ces informations donnent aux chercheurs des indications sur les conditions du sol. Ils sont ainsi capables d’identifier les meilleures zones pour la production d’énergie géothermique, mais aussi les outils et méthodes adaptés.

Le DOE s’appuie sur le travail existant du FORGE pour lancer un appel d’offres. Il entend développer la recherche dans le secteur. Plusieurs thématiques sont alors évoquées.

Articles qui pourraient vous intéresser