Énergie éolienne : Les commandes d’éoliennes en baisse au deuxième trimestre 2020

L’énergie éolienne est un enjeu environnemental important, notamment pour respecter les objectifs climatiques de l’accord de Paris. L’utilisation d’énergies renouvelables a, d’ailleurs, augmenté fortement durant la dernière décennie, et regroupe 11,5 millions d’emplois. En effet, la transition énergétique a été accélérée par les politiques climatiques étatiques et les exigences environnementales des investisseurs.

Le secteur éolien représente, selon l’IRENA, 1,2 million de salariés et 651 GW . Elle arrive en seconde position, juste après le domaine solaire. Mais la crise de la covid-19 a mis à mal la demande en énergie éolienne durant le second trimestre de l’année 2020.

L’énergie éolienne mise à mal par la crise sanitaire

Durant le deuxième trimestre de l’année 2020 les commandes en éoliennes ont connu une baisse de 45% par rapport à l’année 2019. Les États-Unis et la Chine ont connu la plus grande chute de capacité de commande au deuxième trimestre. Celle-ci étant de 18 GW selon Wood Mackenzie, un groupe mondial de recherche et de conseil dans les domaines de l’énergie, des produits chimiques, des énergies renouvelables.

« Cela fait suite à une année record en 2019 où les promoteurs dans ces régions ont accumulé un solide carnet de commandes en prévision des changements de politique prévus pour l’année à venir. »

16 milliards de dollars de capacité éolienne commandées

Au deuxième trimestre 2020, plus de 17 gigawatts (GW) de capacité éolienne ont été commandés dans le monde entier. Pour Wood Mackenzie cette demande même en baisse, représente un « solide coup de pouce » et dépasse celles du deuxième trimestre pour 2016, 2017 et 2018.

« Une vague de demande offshore »

Selon Wood Mackenzie la demande en éolien offshore a augmenté fortement au deuxième trimestre, notamment dans des pays tel que le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la France. Pour Luke Lewandowski, directeur de recherche de Wood Mackenzie, cela a participé à augmenter la capacité globale de commande de turbines.

« Les développeurs chinois ont commandé plus de 2GW de capacité de turbines offshore pour le sixième trimestre consécutif, avec Envision qui capte 66% de la demande du deuxième trimestre en Chine. »

Une augmentation de l’éolien offshore

Elle représente en effet 38 % de l’ensemble des commandes du deuxième trimestre, ce qui représente une augmentation de 40 % par rapport à l’année précédente.

« Cette rafale de commandes de turbines de 10MW au cours du deuxième trimestre a contribué à porter la moyenne des commandes mondiales de turbines offshore à 7,5MW. »

Siemens Gamesa et Vestas leader du marché

Les deux entreprises ont chacun obtenu plus d’un gigawatt de commandes en Europe pour de nouveaux modèles de turbines offshore de plus de 10 mégawatts. Siemen Gamesa en tête de liste a été dépassé par Envision cette année. Même si l’éolien offshore est important dans le secteur, les entreprises comme SGRE Vestas et Nordex sont eux leader du marché terrestre cotés 5 MW ou plus.

« Bien que Siemens Gamesa soit en tête de liste pour le nombre total de commandes d’éoliennes, le V150-4.2 de Vestas a remporté le premier prix pour les modèles terrestres pendant plusieurs trimestres consécutifs après un deuxième trimestre particulièrement fort en Asie-Pacifique, à l’exception de la Chine. Dans le secteur offshore, l’impressionnante performance d’Envision au deuxième trimestre pour son modèle EN-161 5.2 a permis à la société de prendre la première place au deuxième trimestre, devançant légèrement Siemens Gamesa. »

Un changement dans les habitudes des consommateurs

Malgré cette baisse de demande en éoliennes la crise de la covid -19 a révélé une transition importe des énergies fossiles aux ressources durables. En effet, la monté du télétravail et des transports électriques a aussi réduit la demande en pétrole. Avec la reprise économique la demande en énergies renouvelables pourrait augmenter et remplacer celle en hydrocarbure.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>