Scope 1 – 2 – 3: d’Où Viennent les Émissions Carbone ?

Scope 1 – 2 – 3: d’Où Viennent les Émissions Carbone ?

Les émissions carbone sont classées en trois groupes, ou “Scopes”, selon le Green House Gas Protocol (GHG). L’objectif de ces Scopes est de mieux comprendre la source des gaz à effet de serre (GES) afin de pouvoir effectuer un bilan GES d’une organisation.

 

Définitions scope 1 – 2 – 3

 

Scope 1 : émissions directs

Le Scope 1 regroupe toutes les émissions carbone directs provenant des activités d’une organisation ou sous son contrôle. C’est donc l’ensemble des postes de pollution liées à la fabrication d’un produit ou d’un service. Cela comprend tant les combustibles et carburants utilisés sur le site (de la chaudière à gaz aux véhicules) que les fuites de climatisation.

 

Scope 2 : émissions indirects de consommation énergétique

Le Scope 2 regroupe toutes les émissions indirectes provenant de l’énergie achetée et utilisée par l’organisation. Cela prend en compte les émissions de GES émises au moment de la production de cette énergie. Sa consommation, en soit, ne créant pas d’émissions.

 

Scope 3 : autres émissions indirectes

Le Scope 3 regroupe toutes les autres émissions carbones indirects des activités de l’organisation. Celles provenant de sources qui ne lui appartiennent pas ou qu’elle ne contrôle pas. Il s’agit généralement de la plus grande part de l’empreinte carbone d’une entreprise. Celle-ci couvrant les émissions liées aux voyages d’affaires, aux achats, aux déchets et à l’eau.

 

Pourquoi mesurer mes émissions carbone de Scope 3 ?

La mesure des émissions de Scope 3 présente un certain nombre d’avantages. Pour de nombreuses entreprises, elles représentent la majorité de leurs émissions de GES. Ainsi, cela signifie que des possibilités de réduction des coûts se situent en dehors de leurs propres activités. En mesurant les émissions du Scope 3, les organisations peuvent donc :

  • Sur la chaine d’approvisionnement :
    • Évaluer où se situent les points chauds d’émission ;
    • Identifier les risques liés aux ressources et à l’énergie ;
    • Identifier les possibilités d’efficacité énergétique et de réduction des coûts.
  • Chez les fournisseurs :
    • Engager les fournisseurs et les aider à mettre en œuvre des initiatives de durabilité ;
    • Identifier les fournisseurs qui sont les leaders et ceux qui sont à la traîne en termes de performance de durabilité.
  • Dans l’entreprise :
    • Améliorer l’efficacité énergétique de leurs produits ;
    • S’engager positivement auprès des employés pour réduire les émissions dues aux voyages d’affaires et aux déplacements “domicile-travail” des employés.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>