1re Turbine Posée au Plus Grand Parc Eolien du Moyen-Orient

1re Turbine Posée au Plus Grand Parc Eolien du Moyen-Orient

Dumat Al Jandal : l’arrivée des premières turbines marque une étape clé de la construction du plus grand parc éolien du Moyen-Orient

Le parc éolien de 400 MW de Dumat Al Jandal en Arabie Saoudite – développé par un consortium dirigé par EDF Renewables en partenariat avec Masdar – marque une étape importante dans sa construction avec l’arrivée de 20 éoliennes au port de Duba. De son côté, Vestas est responsable du contrat d’ingénierie, d’approvisionnement et de construction (EPC) du projet et TSK s’occupe du reste de la centrale. Quant à lui, Al Babtain Contracting Company fournira les sous-stations et les solutions haute tension du projet.

parc éolien
Source : Arab Business

La ferme éolienne de Dumat Al Jandal

Une fois achevé, le parc éolien de Dumat Al Jandal sera le premier parc éolien d’Arabie Saoudite, et le plus grand du Moyen-Orient. La construction a officiellement débuté en août dernier, et l’exploration commerciale devrait débuter au premier trimestre de 2022.

Lorsqu’il sera pleinement opérationnel, ce parc éolien pourra alimenter jusqu’à 70 000 foyers saoudiens, tout en déplaçant environ 988 000 tonnes de dioxyde de carbone par an. 

Dumat Al Jandal fournira de l’électricité selon un accord d’achat d’électricité (PPA) de 20 ans à la Saudi Power Procurement Company – une filiale de la Saudi Electricity Company (SEC) – une société de production et de distribution d’électricité.

Frédéric Belloy, vice-président exécutif international d’EDF Renewables, a déclaré : 

“Cette étape clé de la construction, dans le plus grand parc éolien du Moyen-Orient, souligne les progrès réalisés dans la phase de livraison du projet par le consortium et ses fournisseurs, grâce au soutien des autorités du Royaume et des entités chargées de la mise en œuvre du Programme national des énergies renouvelables”. (evwind.es)

parc éolien
Un accord a été signé en marge du Congrès mondial de l’énergie à Abu Dhabi par Mohamed Jameel Al Ramahi, PDG de Masdar, et Valerie Levkov, première vice-présidente d’EDF pour l’Afrique, le Moyen-Orient et la Méditerranée – Source : Arab Business

 

Le parc en quelques chiffres

Au total, 99 éoliennes Vestas V150-42 MW seront installées dans le parc, avec une hauteur de moyeu de 130 mètres et un diamètre de rotor de 150 mètres.

Les turbines, qui comprennent des tours, des pales et des nacelles, seront assemblées directement sur le site de Dumat Al Jandal, à 900 km au nord de Riyad dans la région d’Al Jouf.

Dumat Al Jandal, le projet éolien le plus rentable au monde

Le Bureau de développement des projets d’énergies renouvelables du ministère de l’énergie saoudien a récompensé le parc éolien de Dumat Al Jandal (d’une valeur de 500 millions de dollars) au consortium EDF Renewables-Masdar en janvier 2019, à la suite d’un appel d’offres dans lequel il avait soumis l’offre la plus basse : 21,3 dollars par mégawattheure. 

Depuis, ce tarif a été amélioré à 19,9 dollars par MWh, ce qui a fait de Dumat Al Jandal le projet éolien le plus rentable du monde

Pour Osama bin Abdulwahab Khawandanah, PDG de la Saudi Power Procurement Company et responsable de l’achat de toute la production du projet Dumat Al Jandal : 

“Dumat Al Jandal est notre premier projet d’énergie éolienne produisant de l’électricité à grande échelle et, en tant que projet clé dans le cadre de l’initiative du roi Salman pour les énergies renouvelables, il joue un rôle majeur dans la diversification durable du mix énergétique de l’Arabie saoudite. Dumat Al Jandal reflète notre partenariat solide avec le secteur privé et la viabilité commerciale de l’énergie éolienne, qui nous permet d’établir un secteur des énergies renouvelables compétitif dans le royaume tout en réduisant nos émissions de carbone conformément à la Vision 2030”. (Technical Review Middle East)

parc éolien
Localisation de Dumat Al Jandal – Source : La Nouvelle Arabie Saoudite

Mohamed Jameel Al Ramahi, PDG de Masdar, a ajouté :

“En plus d’être le plus grand parc éolien de la région, et le plus rentable de son type, Dumat Al Jandal s’est engagé à avoir un impact positif durable sur la communauté en achetant des compétences et des matériaux en Arabie saoudite, en soutenant les emplois et les entreprises locales, et en accélérant le transfert de connaissances”. (Technical Review Middle East)

Le développement des énergies renouvelables au Moyen-Orient

Au Moyen-Orient, les projets en rapport avec le développement des énergies renouvelables fleurissent sur les territoires désertiques, comme des centrales photovoltaïques aux tailles démesurées.

Dans cette dynamique, les Emirats Arabes Unis sont certainement les plus ambitieux, le pays s’est en effet fixé l’objectif de 75% d’énergies renouvelables en 2050.

Cependant, les Emirats ne sont pas un cas isolé dans la région. Par exemple, pour rendre son mix énergétique plus vert, l’Arabie Saoudite a prévu d’y ajouter 41 GW de puissance photovoltaïque, 9 GW d’éolien, 3 GW de biomasse et 1 GW de géothermie pour 2032.

En parallèle, le Qatar souhaite multiplier par 60 sa capacité de production électrique d’origine renouvelable pour 2030. Et Oman, la Jordanie, le Bahreïn, l’Iran et le Koweït développent un grand nombre de projets photovoltaïques.

Pour Muhamed Bou-Zeid, directeur général de Vestas Moyen-Orient et Afrique du Nord :

“l’Arabie Saoudite est prête à effectuer la transition et à devenir un exemple pour le développement durable et la production d’énergie verte que les pays environnants suivront. Nous sommes heureux de faire partie du projet du royaume et de ses succès et nous avons hâte de nous développer dans le pays pour de nombreuses années à venir” (Arab News)

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>