CRIN: 80 millions CAD$ pour les Technologies Propres

CRIN

Le Clean Resource Innovation Network (CRIN) débloquera 80 millions de dollars canadiens (CAD) pour créer trois concours technologiques. Les lauréats de ces concours devront apporter des améliorations environnementales positives à l’industrie canadienne du pétrole et du gaz naturel.

 

Le CRIN débloque 80 millions CAD$

Le CRIN annonce la création de trois concours pour stimuler la recherche en matière de réduction des impacts environnementaux des industries hydrocarbures. En tout, 80 millions CAD$ seront distribués pour des projets de développement de technologies innovantes.

Les thèmes des concours ont été déterminés avec les industries pétrolières et gazières. Et ce, afin de répondre aux besoins du secteur. La gestion des concours revient à des coordinateurs indépendants pour permettre aux membres du CRIN de participer sans conflit d’intérêts.

50 millions CAD$ pour la réduction de l’empreinte environnementale

Le premier concours, ouvert depuis le 24 mars pour 50 millions CAD$, porte sur les technologies de réduction de l’empreinte environnementale. Les domaines d’intervention comprennent notamment l’amélioration des méthodes d’extraction. Mais aussi le traitement de l’eau et la gestion des terres des puits inactifs.

En outre, les projets retenus recevront un maximum de 10 millions CAD$ chacun. De plus, la plateforme du coordinateur Emissions Reduction Alberta (ERA) enregistrera les candidatures jusqu’au 20 mai 2021. La passation de marché pour les projets retenus aura lieu entre les mois de décembre 2021 et janvier 2022.

25 millions CAD$ pour les carburants et produits à faibles émissions

Le second concours, dont la période de dépôt des candidatures va du 31 mars au 9 juin, porte sur les carburants et produits à faibles émissions. Il concerne notamment les innovations à base d’hydrocarbures comme la fibre carbonée ; la capture du carbone ; l’hydrogène et la géothermie.

Un maximum de 10 millions CAD$ sera alloué pour les technologies retenues. Les passations de marchés et attributions interviendront en décembre 2021 et janvier 2022. Les coordinateurs du concours sont Foresight Cleantech Accelerator Center et The Delphi Group.

5 millions CAD$ pour les technologies numériques du pétrole et du gaz

Le troisième concours de 5 millions CAD$ concerne enfin les technologies numériques appliquées au secteur du pétrole et du gaz. Il inclut notamment les solutions numériques pour la surveillance de l’environnement, de la santé et de la sécurité. Mais aussi l’optimisation des exploitations.

Ainsi, les manifestations d’intérêts et les candidatures ouvriront à la mi-mai avec des contrats et des attributions entre novembre et décembre 2020. Un maximum de 1 million CAD$ sera alloué par projet retenu et le coordinateur du concours est MaRS.

 

25% du coût des projets financé par le secteur privé

Le ministre canadien François-Philippe Champagne, dont le gouvernement soutient activement la CRIN pour la dotation du concours, a déclaré :

« Notre gouvernement est déterminé à bâtir une économie plus verte et plus compétitive. Et ce, pour le bénéfice de tous les Canadiens. Notre accent sur l’économie va dans tous les secteurs, y compris le pétrole et le gaz […] Cette impulsion verte est autant une question de croissance économique, de compétitivité et d’emplois que de garantir un environnement sain à nos enfants ainsi qu’à nos petits-enfants. »

Les projets éligibles doivent donc avoir atteint un certain niveau de maturité technologique. Mais aussi naturellement démontrer leur avantage environnemental. Les concours visent également à promouvoir les coopérations entre le secteur privé et la recherche en matière d’innovation. Ainsi, le secteur privé et les développeurs des technologies financeront 25% du coût des projets.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

BP finalise l’achat d’Archaea Energy

BP finalise l’achat d’Archaea Energy, l’un des principaux fournisseurs de gaz naturel renouvelable (GNR) aux États-Unis. Marquant ainsi une étape importante dans la croissance de  son activité stratégique de bioénergie.

Vaca Muerta l’alternative de l’Argentine au gaz Bolivien

L’Argentine recevra moins de gaz bolivien l’hiver prochain, alors que la Bolivie devait envoyer environ 14 millions de mètres cubes de gaz naturel suite à la conclusion d’un accord. L’Argentine se tourne vers des approvisionnements alternatifs comme la formation de schiste de Vaca Muerta. La formation pourrait devenir un fournisseur mondial clé de gaz.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)