Coupures d’Électricité en Grande-Bretagne?

La Grande-Bretagne se prépare à passer un hiver particulièrement difficile. Si besoin, le gouvernement envisage de planifier des coupures d'électricité. En parallèle, alors que les Britaniques s'attendent à une hausse des prix de l'énergie de 82% en octobre, la course à la succession de Boris Johnson fait rage.
coupures d'électricité_energynews

Des coupures d’électricité organisées pourraient voir le jour en Grande-Bretagne. De fait, en janvier, le pays risque d’être exposé à quatre jours où des mesures d’urgences pour conserver le gaz pourraient être enclenchées. Ces coupures concernent essentiellement l’industrie et les ménages.

Des coupures d’électricité maîtrisées

Le “reasonable worst-case scenario” du gouvernement envisage un déficit de capacité électrique qui représente un sixième de la demande. Ceci même après la mise en service des centrales à charbon d’urgence. Toutefois, le ministère britannique de l’énergie et de l’industrie affirme que le pays ne s’attend pas à devoir faire face à ce scénario.

Il se montre rassurant et déclare:

“Nous ne nous attendons pas à ce que ce scénario se produise. Les ménages, les entreprises et l’industrie peuvent être assurés qu’ils obtiendront l’électricité et le gaz dont ils ont besoin.”

Toutefois, le contexte est particulièrement tendu. L’hiver prochain devrait être particulièrement froid. De plus, une réduction des importations en provenance de la France et de la Norvège est possible. Enfin, la Bank of England met en garde contre l’arrivée d’une période de récession. De fait, la flambée des prix de l’énergie pousse l’inflation vers les 13%.

Une classe politique divisée

Face à cette situation, le gouvernement britannique est divisé. On observe l’émergence de deux camps: Liz Truss d’un côté, Rishi Sunak de l’autre. Le contexte politique du pays n’aide pas. De fait, la course pour succéder à Boris Johnson perturbe le débat concernant l’énergie.

Les deux candidats défendent différentes visions quant à la marche de suivre. Ainsi, de nombreuses voix s’élèvent pour demander aux deux candidats ce qu’ils entendent faire pour aider les Britanniques. Rappelons qu’une hausse de 82% des prix de l’énergie est prévue en octobre.

Articles qui pourraient vous intéresser