Conflit Du Yémen: Saudi Aramco Visé Par Un Missile

Aramco

Le conflit du Yémen qui, depuis 2015, oppose les rebelles chiites Houthis à la coalition menée par l’Arabie Saoudite, s’éternise.  Ce jeudi 4 mars, les forces Houthi ont tiré un missile transfrontalier sur une installation de Saudi Aramco dans la ville de Djeddah. 

 

Le conflit du Yémen impact un site pétrolier en Arabie Saoudite

Le conflit du Yémen dépasse régulièrement les frontières du seul pays situé à la pointe sud-ouest de la Péninsule d’Arabie. En ce sens, ce matin, le porte-parole militaire des forces rebelles yéménites Houthi, Yahya Sarea, a confirmé l’attaque d’un site pétrolier de Saudi Aramco situé à Djeddah en Arabie Saoudite.

Une image a été postée sur twitter avec les coordonnées de ce qui semble être une usine de distribution de produits pétroliers utilisée pour l’approvisionnement domestique. Cette installation avait déjà fait l’objet d’une frappe Houthis en novembre 2020.

Saudi Aramco a déclaré que l’attaque de son usine avait touché un réservoir de stockage, mais n’avait pas affecté les approvisionnements. En outre, cette attaque n’aura que peu d’impact pour Saudi Aramco. En effet, la plupart de ses installations de production et d’exportation de pétrole se trouvent à plus de 1000 km de Djeddah.

 

Des attaques régulière sur le territoire Saoudien

Les Houthis ont déjà frappé des ressources énergétiques saoudiennes dans le passé.

En novembre dernier, un incendie avait éclaté près d’une plateforme flottante après une attaque à l’aide de bateaux chargés d’explosifs en mer Rouge. Par suite, les rebelles ont récemment intensifié les attaques transfrontalières de drones et de missiles. Notamment sur les villes du sud de l’Arabie Saoudite. Jeudi enfin, la coalition a détruit un missile balistique Houthi lancé vers Jazan et un drone armé lancé vers un site militaire de Khamis Mushait.

Articles qui pourraient vous intéresser

zelensky

Zelensky assure une Aide à l’UE

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky affirme vouloir assurer une exportation majeure d’électricité vers l’Union européenne pour qu’elle puisse faire face à la pression énergétique de Moscou.

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>