Charbon en Chine : une demande maritime en hausse ?

S&P Global Commodity Insights déclarent que la demande maritime de charbon en Chine devrait augmenter a court terme.
charbon Asie

Selon les sources de S&P Global, les acheteurs nationaux cherchent en effet à faire des réserves avant l’été. De plus, la maintenance des chemins de fer devrait entraver la chaîne d’approvisionnement en avril. Ces facteurs devraient donc entrainer une hausse temporaire de la demande maritime de charbon en Chine.

Un contexte favorable a une hausse de la demande maritime du charbon

En effet, l’annonce de la maintenance intervient au moment où les acheteurs cherchent traditionnellement à augmenter leurs stocks avant l’été. C’est à cette période que la demande de refroidissement augmente. Par ailleurs, un producteur basé en Indonésie confirme ces propos :

“L’été arrive bientôt, il faut donc constituer des stocks, et si la production nationale de charbon n’est pas suffisante, la demande devrait venir sur le marché des importations.”

Les mêmes sources ont indiqué que la maintenance des lignes ferroviaires débuterait le 8 avril. Elle pourrait alors affecter l’approvisionnement du port de Qinhuangdao au cours du mois.

De plus, la production nationale a été affectée par les fermetures et les restrictions de mouvement induites par la COVID. Plus de 20 provinces et villes ont subi des interdictions de déplacement et des confinements. Ce contexte est favorable à une hausse de la demande maritime de charbon.

La stratégie chinoise

La période récente a été marquée par une demande ferme de la part des acheteurs du Japon et de la Corée du Sud, ainsi que de l’Europe. Ces derniers craignent en effet les perturbations de l’approvisionnement de gaz consécutives à l’invasion de l’Ukraine. Dans ce contexte, la Chine a quant à elle choisi de rester en dehors du marché, attendant que les prix se stabilisent.

L’organe économique suprême de la Chine, la Commission nationale du développement et de la réforme, a déclaré que le prix stable était de 770 yuans/tonnes. Cependant, la production nationale n’a pas été en mesure de répondre à cette volonté de plafonnement.

Ainsi, Chine a produit 690 millions de tonnes de charbon entre janvier et février. Cela représente une hausse d’environ 10 % en glissement annuel selon le Bureau National des statistiques. Le pays a importé 35,39 millions de tonnes au cours de la même période, soit une baisse de 14 % sur un an.

Pour conclure, les fermetures des villes et la baisse de la production des usines en Chine pourraient être un facteur de baisse de la demande. Cependant, les acheteurs pourraient vouloir des stocks en prévision des réparations des chemins de fer. C’est en tout cas ce que déclare une source de S&P Global en Corée du Sud.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>