Champ Pétrolier: ADNOC injecte 324 millions de dollars

La compagnie pétrolière nationale d’Abu Dhabi (ADNOC) a attribué, fin octobre, trois contrats pour une valeur totale de 324 millions de dollars. Objectif de l’opération ? Améliorer l’efficacité de ses projets sur le terrain, aux Émirats arabes unis. C’est la filiale ADNOC Onshore qui a géré cette signature de contrats comprenant l’acquisition et la construction de conduites d’écoulement et d’installations de têtes de puits dans plusieurs champs pétroliers onshore à Abu Dhabi. Décryptage.

 

 

Les deux premiers contrats devront être achevés d’ici cinq ans

Ils concernent l’ingénierie résiduelle, l’approvisionnement, la construction, la mise en service des puits de production de pétrole naturel et des puits d’injection d’eau. Le premier contrat, d’une valeur de 71 millions de dollars, a été attribué à Galfar Engineering and Contracting pour les champs ADNOC Onshore Asab et Sahil. Le deuxième contrat a lui été évalué à 168 millions de dollars. Il a été octroyé à l’entreprise Robt Stone pour le champ ADNOC Onshore Bab.

Quant au troisième contrat, également octroyé à Galfar Engineering and Contracting, il consiste en la création d’un nouveau système de contournement. L’idée est de fournir une sauvegarde critique aux stations de réception de brut existantes d’ADNOC Onshore aux terminaux d’exportation de Jebel Dhanna et Fujairah. Le projet devra être achevé dans 30 mois et le montant attribué pour ce faire s’élève à 84 millions de dollars.

 

ADNOC vise une croissance intelligente

Avec ces nouveaux contrats, la compagnie pétrolière ADNOC lance un signal fort : sa volonté d’optimiser ses opérations sur le terrain et d’améliorer son efficacité tout en continuant à investir pour une croissance intelligente.

Le directeur exécutif de la compagnie, Yaser Saeed Almazrouei a par ailleurs précisé que la signature de ses contrats témoignent de «  la volonté d’ADNOC d’investir de manière responsable afin de valoriser davantage nos actifs et ressources et de renforcer la résilience à long terme alors que nous mettons en œuvre notre stratégie 2030. »

Dans un communiqué ADNOC a déclaré que plus de 70% de la valeur totale de l’opération reviendrait à l’économie du pays dans le cadre de son programme In-Country Value (ICV). Selon Yasser Saïd Al-Mazrouei cette signature de contrat met en lumière ” l’engagement d’ADNOC à soutenir les entreprises locales et à stimuler la croissance et la diversification de l’économie nationale”.

Articles qui pourraient vous intéresser