Catalyse du CO2 en Méthane: Nouvelle Découverte

La catalyse du CO2 en méthane pourrait être l’alternative à l’extraction polluante de ce gaz indispensable à nos économies thermo-industrielles. Ce serait encore mieux si l’on pouvait effectuer cette réaction chimique avec peu d’énergie, issue de sources renouvelables, et à faible coût.

C’est justement ce qu’on réussi des chercheurs de l’Université de Grenoble Alpes et de l’Indian association for the cultivation of science de Kolkata en Inde.

Zoom sur cette découverte qui fait suite à une série d’avancées scientifiques.

 

Catalyse du CO2 en CH4 en utilisant de l’électricité renouvelable

 

Découverte

  • Catalyse du CO2 en méthane en utilisant de l’électricité renouvelable réussie par les chercheurs de…
  • Cela passe par une réaction électrochimique transformant le CO2 en méthane
  • Il fallait pour cela développer un catalyseur capable de contenir l’opération. C’est maintenant chose faite : catalyseur à base de fer et de nickel directement inspiré de la nature et des sites actifs métalloenzymes (enzymes avec ions métalliques)
  • Le déroulement de l’expérience est disponible dans la revue ACS Energy Letter
  • Il fallait aussi de l’énergie pour effectuer la réaction électrochimique : EnR

 

Energies renouvelables et efficacité

  • Avantages de ce processus :
    • fer et nickel certe extractif mais pas cher et abondant + non gourmand en énergie
    • électrochimie par énergie renouvelable : double apport anti-pollution = recyclage du CO2 + non rejet durant la réaction
    • Les chercheurs tentent maintenant de progresser dans la compréhension du mécanisme chimique à l’origine de cette transformation

 

Un procédé connu mais non éprouvé

 

Electrochimie

La catalyse du CO2 en méthane pourrait être l’alternative à l’extraction polluante de ce gaz indispensable à nos économies thermo-industrielles.

 

Découverte 2017

  • Cette avance technoliguqe fait suite à une découverte majeur datant de 2017.
  • 2 Chercheurs français découvre la catalyse du CO2 en CH4
  • Catalyse à base de fer et de la lumière du soleil

En somme, ce procédé de catalyse du CO2 en méthane en utilisant de l’électricité renouvelable permettrait de réduire l’impact du gaz naturel sur l’environnement. Le gaz naturel étant une composante majeure de nos économies modernes ainsi qu’un point d’entrée géopolitique pour tout un tas de problématiques modernes. Ce nouveau procédé permettrait, en outre, d’orienter l’économie vers les objectifs définit par l’Accord de Paris.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>