Brésil: Cobra IS (Vinci) rachète les actifs de Petrobras dans Polo Carmópolis pour 1,1 md de dollars

Cobra IS, a annoncé l’acquisition, pour 1,1 milliard de dollars, des actifs du groupe brésilien Petrobras dans Polo Carmópolis.
Brésil Vinci

Cobra IS, filiale de Vinci, a annoncé l’acquisition, pour 1,1 milliard de dollars, des actifs du groupe brésilien Petrobras dans Polo Carmópolis, soit des participations dans onze concessions de champs de pétrole et de gaz, selon un communiqué.

“Cobra IS annonce l’acquisition, par sa filiale Carmo Energy, de Polo Carmópolis auprès du groupe brésilien Petrobras. Il s’agit d’un ensemble de participations dans onze concessions de champs de pétrole et de gaz naturel onshore, ainsi que des infrastructures afférentes, notamment de traitement, de stockage et de transport, situées dans l’Etat de Sergipe au Brésil”, est-il précisé.

“Dans ce cadre, Carmo Energy sera en charge des travaux de maintenance et de mise aux normes techniques et environnementales de ces installations et se rémunérera à travers leur exploitation. La production moyenne par jour de Polo Carmópolis s’est élevée à 4.500 barils de pétrole et 22.000 m3 de gaz naturel en novembre 2022″, poursuit le communiqué.

Le montant total de l’acquisition s’élève à 1,1 milliard de dollars américains, “dont 823 millions de dollars payés en 2022, le solde de 275 millions de dollars américains devant être réglé à Petrobras d’ici douze mois”, indique Cobra IS.

Le communiqué précise que cette opération, “signée en 2021, avant l’acquisition de Cobra IS par Vinci, fera l’objet, en 2023, d’une revue stratégique”. Cobras IS avait été rachetée en 2021 au groupe espagnol ACS.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

BP finalise l’achat d’Archaea Energy

BP finalise l’achat d’Archaea Energy, l’un des principaux fournisseurs de gaz naturel renouvelable (GNR) aux États-Unis. Marquant ainsi une étape importante dans la croissance de  son activité stratégique de bioénergie.

Vaca Muerta l’alternative de l’Argentine au gaz Bolivien

L’Argentine recevra moins de gaz bolivien l’hiver prochain, alors que la Bolivie devait envoyer environ 14 millions de mètres cubes de gaz naturel suite à la conclusion d’un accord. L’Argentine se tourne vers des approvisionnements alternatifs comme la formation de schiste de Vaca Muerta. La formation pourrait devenir un fournisseur mondial clé de gaz.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)