Boralex met en service 53 MW d’éolien en France

Le constructeur Boralex annonce la mise en service de 3 parcs éoliens sur le territoire français.
greenalia

La France déploie de nouvelles éoliennes. La société Boralex a annoncé la récente mise en service de trois parcs dans le Centre-Val de Loire. Selon les estimations, les installations pourront produire jusqu’à 138 GWh par an, soit l’alimentation de 60.000 foyers.

Boralex développe le secteur éolien français

Localisé près de Louville-la-Chenard, le projet mené par Boralex depuis juillet 2021 est maintenant opérationnel. Le constructeur a d’abord réhabilité 2 parcs déjà existants, comprenant 6 éoliennes Nordex N117 chacun. La capacité de production cumulée des 2 sites s’élève maintenant à 28 MW, contre 24 MW avant les travaux.

Par la suite, Boralex a procédé à l’installation d’une extension de 25 MW, grâce à 7 éoliennes Nordex N117. Le nouveau parc est fini depuis le 24 juin et dispose d’une capacité de production totale de 53 MW.

Le projet signe une nouvelle collaboration entre la France et Boralex. Avant ce dernier partenariat, le groupe avait déjà installé 1,1 GW de capacité de production électrique dans le pays. Boralex reste ainsi le premier producteur indépendant d’énergie éolienne dans l’hexagone.

Des travaux en phase avec l’environnement

Nicolas Wolff, vice-président et directeur général de Boralex, déclare :

“Boralex vise une gestion optimale du cycle de vie de ses sites. Le repowering des parcs éoliens fait partie intégrante de notre stratégie. À ce jour, nous avons modernisé l’ensemble de nos sites ayant atteint la fin de leur cycle de vie. Le repowering est également avantageux pour les communautés locales, car il permet d’assurer la pérennité des engagements pris lors des mises en service initiales.”

Lors de la réhabilitation des 2 parcs, les anciennes machines ont été remplacées par de nouveaux modèles. Pendant les opérations, Boralex veillait à procéder au recyclage du matériel. De fait, pour chaque éolienne démantelée, 300 m3 de béton et 40 t d’acier finissaient dans des filières de recyclages appropriés.

Un ingénieur écologue est venu inspecter les travaux des différents sites à plusieurs reprises depuis le commencement du projet. L’équipe de Boralex a aussi planté 300 mètres linéaires de haies pour préserver la biodiversité locale. Ainsi, le groupe vise à minimiser l’impact de ses activités sur l’environnement.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>