Beaver Creek sécurise 15 millions de dollars

Au Canada, dans le Yukon, le projet solaire Beaver Creek sécurise plus de 15 millions de dollars. En produisant 1.100 MWh/an, le projet participe à la transition énergétique du territoire.
Beaver Creek_energynews

Beaver Creek, projet solaire au Yukon, sécurise un financement important. Daniel Vandal, ministre des affaires du Nord, annonce un financement de 15,5 millions de dollars.

Beaver Creek, le plus gros projet solaire du Yukon

Copper Niisüü Limited Partnership (CNLP), filiale du groupe White River Development Corporation, sera en charge de mettre en place ce projet appelé Beaver Creek. CNLP se spécialise dans les énergies renouvelables, les industries de service, le tourisme et l’immobilier. Ses missions sont localisées dans le Nord, et plus précisément dans le Yukon.

Le projet s’inscrit dans le programme “Energie propre pour les collectivités rurales et éloignées”. Beaver Creek recevra 13,4 millions de dollars pour son développement. Le reste est issu du programme “Inclusion diversifiée et évolution économique dans le Nord”.

Ainsi, il s’agit du plus projet solaire du Yukon. Ainsi, il s’agit d’affirmer la place du Canada en matière de transition énergétique et écologique. De fait, le pays a annoncé un investissement massif de 180 milliards pour moderniser les transports, les infrastructures et les collectivités territoriales. L’ensemble du plan doit assurer la création d’emplois innovants et de transition tout en réduisant les émissions de gaz et les impacts sur les communautés concernées.

Une solution face au diesel

Le projet solaire de Beaver Creek aura une capacité de 1,9 MW. En outre, il disposera d’une capacité de stockage de 3,5 MWh. En somme, le projet devrait produire quelque 1.100 MWh/an. Ainsi, cela réduira de 55% la consommation de diesel dans la production électrique.

Daniel Vandal déclare:

“Notre gouvernement continue de soutenir les initiatives en matière d’énergie propre […] comme le projet d’énergie solaire de Beaver Creek. Depuis le début, ce projet représente la force, la vision et la collaboration qui caractérise le Yukon. La construction de ce projet réduira les coûts de l’énergie, en améliorera la fiabilité et réduira la pollution, en plus de créer des emplois de qualité au sein des communautés du Nord, rurales et éloignées.”

En outre, Beaver Creek participe à la transition énergétique du Yukon. Ce dernier vise les 97% d’énergies renouvelables d’ici 2030. Le Yukon est un territoire particulièrement touché par le changement climatique. En 50 ans, les précipitations ont augmenté de 6%.

Articles qui pourraient vous intéresser