Bangladesh: au moins 130 millions d’Habitants Affectés par une Panne Générale d’Électricité

Au moins 130 millions de personnes au Bangladesh étaient privées d’électricité mardi après-midi à la suite d’une défaillance du réseau.
Bangladesh Panne

Au moins 130 millions de personnes au Bangladesh étaient privées d’électricité mardi après-midi à la suite d’une défaillance du réseau ayant entraîné une panne générale, a déclaré la compagnie d’électricité
du gouvernement.

Le réseau est tombé en panne à 14 heures (08H00 GMT), et à l’exception de certaines parties du nord-ouest du Bangladesh, “le reste du pays est privé d’électricité”, a déclaré à l’AFP Shamim Ahsan, porte-parole du Conseil de développement de l’énergie.

M. Ahsan a précisé que plus de deux habitants sur trois étaient privés d’électricité.

D’après le porte-parole, l’origine de cette panne du réseau n’est pas encore connue. “L’enquête est toujours en cours”, a-t-il déclaré, en ajoutant qu’une défaillance technique pourrait en être la cause.

Selon un message de Zunaid Palak, ministre de la Technologie, publié sur Facebook, l’approvisionnement en électricité sera rétabli à 20 heures, heure locale, à Dacca, la capitale, qui compte 22 millions d’habitants.

Le Bangladesh souffre depuis plusieurs mois d’une grave crise énergétique due à la hausse des cours mondiaux du carburant et du gaz, consécutive à l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Peinant à financer l’importation de diesel et de gaz en quantité suffisante pour répondre à la demande en électricité, Dacca a dû instaurer des “mesures d’austérité”.

Les centrales diesel du pays produisant de l’électricité, d’une capacité de production de 1.500 mégawatts, et certaines centrales à gaz ont été mises à l’arrêt.

Les dizaines de milliers de mosquées du pays ont été sommées de ne faire fonctionner les climatiseurs que pendant les cinq prières quotidiennes.

Les pénuries ont été aggravées par la dépréciation de la monnaie locale, le taka – d’environ 20% par rapport au dollar, selon les économistes – et la diminution des réserves de change.

La colère de la population s’est intensifiée à la suite de nombreuses et longues coupures de courant.

Au moins trois manifestants ont été tués par les forces de l’ordre au cours de grands rassemblements à Dacca contre l’augmentation du coût de la vie.

Une centaine de personnes ont été blessées lors d’une manifestation violemment réprimée par la police, selon le parti d’opposition Bangladesh Nationalist Party.

L’inflation des prix à la consommation a en outre durement touché les budgets des ménages et le gouvernement s’est récemment engagé à plafonner le prix de plusieurs aliments de base, dont le riz, afin d’apaiser le mécontentement de la population.

Le Bangladesh avait déjà connu une panne de courant de grande ampleur en novembre 2014. Environ 70% du pays avaient alors été privés d’électricité pendant près de dix heures.

Des pannes géantes d’électricité, comme celle qui touche le Bangladesh mardi, se sont produites à plusieurs reprises sur tous les continents. Rappel des principales depuis 20 ans:

– Asie –

En janvier 2022, des millions de Kazakhs, de Kirghizes et d’Ouzbeks sont affectés par une gigantesque panne.

Les réseaux électriques des pays d’Asie centrale, interdépendants et vétustes, sont hérités de l’ère soviétique et connaissent régulièrement des pannes.

Le Pakistan, également habitué des pannes, connaît en janvier 2021 une coupure massive, affectant toutes les grandes villes.

En 2015, 80% du pays avait déjà été plongé dans le noir par une coupure causée, selon le gouvernement, par une attaque de séparatistes baloutches contre une ligne à haute tension.

En Indonésie, des dizaines de millions d’habitants de l’île de Java sont affectés en août 2019 par une panne géante due à des défaillances dans deux centrales électriques.

Fin juillet 2012, l’Inde est frappée par un black-out sans précédent qui touche la moitié du pays, après l’effondrement presque simultané des réseaux desservant une vingtaine d’Etats.

Le Bangladesh, lui, avait déjà connu une panne de courant de grande ampleur en novembre 2014. Environ 70% du pays avaient été privé d’électricité pendant près de dix heures.

– Amérique latine –

Le 27 septembre dernier, l’ouragan Ian frappe Cuba et plonge 11,2 millions d’habitants dans le noir.

En juin 2019, l’Argentine et l’Uruguay connaissent une méga-panne due à une erreur de la société de distribution Transener. Elle prive d’électricité 44 millions d’Argentins et 3,4 millions d’Uruguayens.

En mars 2019, le Venezuela est paralysé par une énorme panne du 7 au 14, puis du 25 au 28. Elle est suivie par de nombreuses autres coupures qui contraignent le gouvernement à mettre en place un plan de rationnement.

Le Costa Rica subit début juillet 2017 les conséquences de l’avarie d’une ligne électrique au Panama voisin. Les cinq millions d’habitants du pays sont totalement privés de courant pendant cinq heures. Nicaragua et Salvador sont eux aussi en partie touchés.

Au Brésil, le 10 novembre 2009, un court-circuit provoqué par un orage tropical plonge 50 millions de personnes dans l’obscurité.

– Amérique du nord –

Le 14 août 2003, une gigantesque panne touche 50 millions de personnes dans le nord-est des Etats-Unis et au Canada, plongeant New York dans le noir, à la suite de la défaillance d’un générateur d’une entreprise privée.

La panne dure 29 heures voire jusqu’à quatre jours dans certaines zones. Elle oblige des milliers de personnes à dormir à la belle étoile sur les trottoirs de New York. 54 usines automobiles sont contraintes de fermer. Avec l’arrêt des stations de pompage, plusieurs villes sont aussi privées d’eau potable.

– Europe –

Le 4 novembre 2006, une défaillance du réseau allemand plonge dans le noir une grande partie de l’Europe de l’Ouest : 10 millions de personnes sont touchées, dont la moitié en France, pendant près d’une heure.

Le Royaume-Uni (2003), l’Italie (2003) la Russie (2005), les Pays-Bas (2015), la Turquie (2015) et la France (2015) ont aussi subi ces dernières années des pannes, de plus longue durée, mais touchant moins d’habitants.

En Ukraine, le 23 décembre 2015, une cyberattaque cible pour la première fois dans le monde un réseau électrique et provoque une importante coupure dans l’ouest durant plusieurs heures.

– Afrique –

En juin 2022, le Malawi, un des pays les plus pauvres de la planète, est plongé dans le noir. Cette panne concerne tout le territoire mais n’affecte qu’une minorité de la population, puisque moins de 15% des plus de 19 millions d’habitants du pays a accès à l’électricité.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)