Baihetan, en Chine, entre en service

Baihetan, un projet de centrale hydroélectrique en Chine, sur la rivière Jinsha, devrait commencer sa production d'électricité.
Baihetan

Baihetan, un projet de centrale hydroélectrique en Chine, sur la rivière Jinsha, devrait commencer sa production d’électricité.

Un site idéal

Baihetan est une centrale hydroélectrique chinoise de 16GW. La centrale dispose de 16 unités de production hydroélectrique parmi les plus grandes du monde. En outre, chaque unité dispose d’une capacité installée de 1GW.

La centrale hydroélectrique de Baihetan est en capacité produire 62.400GW d’électricité par an. Ainsi, le site est capable d’assurer la consommation d’électricité d’environ 75 millions de personnes. En outre, le site apparaît comme le plus grand barrage hydroélectrique en construction en termes de volume.

Le barrage de Baihetan adopte une configuration de barrage-voûte à double courbure. Ainsi, il s’incurve dans le sens de la largeur et de la longueur. En outre, il se situe dans la vallée de la rivière, où la pression hydrostatique peut se répartir sur les montagnes rocheuses.

Cette conception permet également d’économiser efficacement les matériaux de construction tout en améliorant la sécurité. Le barrage de 289 mètres de haut consommait environ huit millions de mètres cubes de ciment à basse température. Le barrage de Baihetan dispose de trois déversoirs de crue sans pression.

Un corridor d’énergie

Outre Baihetan, la rivière Jinsha accueille trois autres projets. En effet, le fleuve accueille la station Xiluodu de 13,86GW, la station Wudongde de 10,2GW et la station Xiangjiaba de 6,4GW. Ainsi, l’ensemble des sites portent la capacité totale à plus de deux fois la capacité du barrage des Trois Gorges.

La quantité d’énergie propre générée par Baihetan permet d’économiser jusqu’à 19,68 millions de tonnes de charbon. Ainsi, le projet réduit les émissions de dioxyde de carbone de 51,6 millions de tonnes. En outre, Baihetan générait plus de 53 milliards de kWh d’électricité depuis la mise en service des deux premières unités en juin 2021.

Baihetan fait également partie du projet “East Powered by the West” de la Chine. Le projet constitue un effort pour transmettre l’électricité de l’ouest aux régions énergivores de l’est de la Chine. Deux lignes de transmission en courant enverront de l’électricité dans les provinces de Jiangsu et de Zhejiang.

La ligne Baihetan-Jiangsu est longue de 2080 kilomètres. La ligne Baihetan-Zhejiang s’étend, quant à elle, sur une distance totale de 2140,2 kilomètres. La ligne Baihetan-Zhejiang devrait devenir opérationnelle en 2023 et transporter 8.000MW d’électricité.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

L’Indonésie approuve $3,07 milliards pour Tuna

L’Indonésie approuve le premier plan de développement du champ gazier offshore Tuna. Avec un investissement total estimé à 3,07 milliards de dollars jusqu’au début de la production. Le projet devrait affirmer la souveraineté de l’Indonésie en mer méridionale, sujette à de nombreuses tensions avec la Chine.

 Le pétrole recule encore, la Chine dans le viseur

Les prix du pétrole poursuivaient leur recul mercredi, les inquiétudes autour de la situation sanitaire de la Chine s’intensifiant alors que la deuxième économie mondiale est en proie à une importante vague de covid.

Le Japon maintient ses couvertures d’Assurance du Gaz Russe

Suite à l’annonce de l’arrêt de l’assurance de guerre maritime, des réassureurs britanniques accordent au Japon 30 milliards de yens jusqu’en mars. Il s’agit de sécuriser l’importation de carburant du Japon via Sakhalin-2 en Extrême-Orient russe au plus fort de la demande hivernale.

Le Japon adopte des alternatives au gaz russe

Au Japon, les assureurs de navires ont annoncé qu’ils annulaient la couverture des risques de guerre en Russie, en Ukraine et en Biélorussie. L’annonce intervient à la suite du retrait de la région par les réassureurs face à des pertes importantes.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)