L’Allemagne mise sur l’Hydrogène Renouvelable

L'Allemagne mise sur l'hydrogène renouvelable. Elle compte sur le soutien de l'Union européenne, et plus précisément sur les IPCEI.
allemagne

En Allemagne, l’hydrogène renouvelable semble être le pivot de la transition énergétique. Ainsi, le pays peut compter sur le soutien de l’Union européenne, et plus précisément des IPCEI (Important Project of Common European Interest).

De fait, parmi les États membres de l’UE, l’Allemagne représente l’un des principaux points d’investissement dans ce cadre.

Modalités d’investissement

Dans le cadre des IPCEI, l’Allemagne a sélectionné 62 projets à travers le pays. 8 d’entre eux sont situés à Hambourg. Ils bénéficieront d’un financement conjoint du Bundestag et du Land. Au total, en Allemagne, ces investissements doivent permettre de générer 2 GW d’énergies renouvelables.

Ainsi, le Sénat a décidé de cofinancer la ville d’Hambourg jusqu’à 223 millions d’euros. La répartition du financement étant assurée à 70% par l’Allemagne et à 30% par le Land. Les subventions allouées sont uniformisées et s’effectuent selon les mêmes proportions dans le reste du pays.

Ce changement concerne particulièrement la ville d’Hambourg. La part prédominante de l’industrie dans l’économie de la ville et dans l’emploi est responsable de la majorité des émissions de CO2. La ville, autrefois lauréate de l’European Green Capital, cherche à concilier son développement économique et les enjeux environnementaux.

À ce propos le sénateur Michael Westhagemann, en charge de l’économie et de l’innovation, déclare:

” Comme beaucoup d’autres métropoles, [Hambourg] se trouve comme beaucoup d’autres métropoles face à une tâche titanesque: les entreprises, employeurs importants de notre ville et moteurs de la puissance économique et de l’innovation, doivent subir une véritable transformation […] en réduisant durablement les émissions de CO2.”

Vers l’ère de l’hydrogène en Allemagne?

Ces projets, une fois opérationnels, doivent cependant appuyer l’instauration d’une économie du renouvelable. À Hambourg, selon le sénateur Jens Kerstan, le rôle joué par les entreprises publiques d’énergies est crucial dans ces transformations.

Dans le cas de l’industrie, l’hydrogène représente souvent la seule alternative valable. Le succès du financement des projets IPCEI passe également par une approche intégrée à tous les niveaux de la chaîne de valeur de l’hydrogène.

La volonté de faire d’Hambourg, ancienne ville du charbon, une capitale européenne de l’hydrogène est claire. Les autorités locales cherchent également à adapter la centrale existante de Moorburg à cette dynamique.

En outre, le projet d’un hub d’hydrogène renouvelable figure comme l’amorce de cette recomposition de l’appareil industriel local. De nombreux partenaires, notamment Mitsubishi et Shell participent à l’implémentation de ce projet sur le site de Moorburg.

D’ici 2028, la ville d’Hambourg aura opéré une réduction de ses émissions carbonées de 600.000 tonnes.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dernières Nouvelles
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>