Alger apporte son aide au secteur énergétique cubain

L’Algérie a annoncé une reprise de l’approvisionnement de Cuba en carburant et un don à l’île d’une centrale électrique solaire
Algérie Miguel Diaz-Canel & Abdelmadjid Tebboune

L’Algérie a annoncé une reprise de l’approvisionnement de Cuba en carburant et un don à l’île d’une centrale électrique solaire pour renforcer son secteur énergétique et éviter des coupures de courant récurrentes.

L’annonce a été faite lors d’une visite du président cubain Miguel Diaz-Canel à Alger où il a entamé une tournée qui le mènera aussi en Russie, en Turquie et en Chine.

L’Algérie a décidé “d’octroyer à Cuba une centrale solaire et de reprendre l’approvisionnement en carburant pour permettre à Cuba de redémarrer les centrales électriques et d’arrêter les coupures de courant actuelles”, a déclaré le président algérien Abdelmadjid Tebboune lors d’un point de presse avec son homologue.

M. Tebboune s’est réjoui d’une reprise de la coopération avec Cuba, “malheureusement interrompue en 2019”, sans donner d’autres explications.

Depuis mai, Cuba fait face à une grave crise énergétique, qui a entraîné des pannes d’électricité prolongées et de fréquentes pénuries de carburant.

Outre le Venezuela, principal fournisseur de pétrole de l’île, Alger vend également du brut à La Havane.

M. Tebboune a par ailleurs indiqué avoir décidé “d’atténuer les difficultés auxquelles fait face l’économie cubaine en annulant tous les intérêts sur la dette cubaine”.

Pour M. Diaz-Canel, le rééchelonnement de la dette de Cuba auprès de l’Algérie, dont le montant n’a pas été divulgué, est un “soutien important de l’Algérie envers Cuba et un témoignage de sa compréhension de la situation qui prévaut dans (son) pays”.

Les deux pays entretiennent des relations amicales historiques. Les premiers médecins cubains sont arrivés en Algérie en 1963, soit un an après l’indépendance du pays.

Le président cubain a qualifié d’”excellentes” les relations politiques bilatérales, soulignant que les deux chefs d’Etat ont une “convergence de vues sur les questions internationales et régionales d’intérêt commun”.

Il a été convenu de “stimuler les liens économiques, commerciaux et financiers en vue de les mettre au niveau des relations politiques”, a précisé le président cubain.

MM. Tebboune et Diaz-Canel ont décidé “de renforcer la coopération dans les domaines de la santé, de l’énergie, des énergies renouvelables et de l’agriculture, tout en procédant à des échanges culturels, éducatifs, scientifiques et technologiques”, selon leurs déclarations communes.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)