Air Liquide et Eni coopèrent pour la décarbonisation

Air Liquide et Eni signent un protocole d’accord pour réduire les émissions de CO2 des industries du bassin méditerranéen.
Air Liquide Eni

Air Liquide et Eni annoncent la signature d’un protocole d’accord. Les deux entreprises collaboreront pour trouver des solutions et réduire les émissions de CO2 des industries du bassin méditerranéen. Elles ont déjà collaboré par le passé.

Air Liquide et Eni associent leur expertise

Elles combinent ainsi leur expertise et savoir-faire dans le captage, le stockage, le transport et la séquestration définitive du CO2. Les deux entreprises doivent alors identifier les bassins regroupant les industries les plus émettrices de CO2 dans la région. Ensuite, elles définiront les solutions les plus adaptées pour le déploiement du CCS.

Air Liquide sera en charge de développer des solutions de réduction de CO2. Elle peut compter sur son expérience dans le déploiement du CCS en Europe du Nord et sur ses technologies innovantes. Par exemple, le CryocapTM peut capter jusqu’à 95 % des émissions de CO2 des industries.

De con côté, Eni, mise sur son expérience dans l’exploitation et la gestion des gisements gaziers. Elle doit alors identifier les sites de séquestration de CO2 les plus appropriés en Méditerranée.

Soutenir la décarbonisation

Le CCS est un facteur important de la décarbonisation des industries. Luigi Ciarrocchi, directeur CCUS, Forestry and Agro-Feedstock chez Eni, déclare :

« L’objectif d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 est un pilier de la stratégie d’Eni. Le CCS joue un rôle essentiel dans le processus de décarbonation, en particulier pour les secteurs industriels qui consomment plus d’énergie et qui émettent plus de CO2. En contribuant à réduire les émissions des secteurs de l’industrie lourde, nous voulons promouvoir un processus de durabilité environnementale, économique et social, en soutenant la continuité des activités industrielles, dont le ciment et l’acier, qui sont au cœur de l’économie italienne. »

Les deux entreprises souhaitent, avec le déploiement du CCS, participer à la décarbonisation des industries du bassin méditerranéen. De fait, ces technologies sont essentielles pour atteindre les objectifs fixés par le Green Deal européen.

Articles qui pourraient vous intéresser

Dernières Nouvelles
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>