ADNOC et GE décarbonent leurs Centrales à Gaz

adnoc

Abu Dhabi National Oil Co. (ADNOC) et GE Gas Power travaillent à réduire les émissions de carbone des turbines à gaz utilisées dans leurs activités industrielles. Notamment grâce à l’utilisation potentielle de l’hydrogène, de l’ammoniac et du captage du carbone.

L’ADNOC et GE planchent sur l’hydrogène, l’ammoniac et le CCUS

Selon les termes de l’initiative, ADNOC et GE étudieront trois volets de décarbonation. Premièrement, l’utilisation de l’hydrogène et de carburants mélangés à l’hydrogène pour la production d’électricité à faible teneur en carbone.

Deuxièmement, l’introduction de l’ammoniac comme carburant pour les turbines à gaz GE. Les Émirats Arabes Unis visent par ailleurs une part de marché mondiale de 25% pour l’hydrogène à faible teneur en carbone d’ici à 2030.

Augmenter les capacités émiratis de CCUS

Enfin troisièmement, l’intégration de solutions de capture du carbone (CCUS) dans les installations de production d’électricité d’ADNOC.

La société émiratie dispose actuellement d’une capacité de captage de 800.000 mt/an de CO2. Elle prévoit néanmoins de multiplier cette capacité par six en captant le CO2 de ses propres usines de gaz. Objectif : capter 5 millions de mt/an de CO2 d’ici à 2030.

Articles qui pourraient vous intéresser

ammoniac

La Demande d’Ammoniac Explose

Face à la crise énergétique, nombreux sont les États souhaitant réduire la consommation d'énergie et déployer les énergies renouvelables. L'ammoniac pourrait profiter de ce contexte pour se développer. Les investissements sont de plus en plus nombreux et la demande devrait exploser dans les années à venir.