Orano Renforce ses Liens avec l’Ouzbékistan

Orano entend renforcer ses liens avec l'Ouzbékistan. Ainsi, une délégation de l'entreprise a rencontré les dirigeants de Navoiyuran State Company, cinquième producteur mondial d'uranium. Les deux entreprises collaboreront.
orano

Orano entend renforcer ses liens avec l’Ouzbékistan. Ainsi, une délégation de l’entreprise s’est rendue dans le pays afin de rencontrer Navoiyuran State Company, cinquième producteur mondial d’uranium. Cette rencontre a pour objectif d’étudier une éventuelle collaboration entre les deux entreprises.

De plus, celle-ci intervient dans un contexte particulier. L’Ouzbékistan s’est fixé de nouveaux objectifs ambitieux. Le pays entend accroître sa production d’uranium d’ici 2030.

Rappelons que la France n’extrait plus d’uranium sur son sol depuis 2001, or l’énergie nucléaire compte pour 40% du bouquet énergétique français. Ainsi, pour assurer le fonctionnement de ses centrales nucléaires, la France compte sur des importations en provenance des pays étrangers comme le Niger, le Kazakhstan ou encore l’Ouzbékistan.

Orano et Navoiyuran State Company collaborent

Dans le cadre de cette rencontre, la délégation d’Orano a visité plusieurs sites miniers et autres installations industrielles. Les deux entreprises ont également abordé les technologies de prospections de nouveaux gisements ainsi qu’à l’efficacité de l’exploitation minière.

Nicolas Maes, président d’Orano Mining, commente:

“Orano Mining a une expertise reconnue sur l’ensemble du cycle minier, de l’exploration au réaménagement et opère selon les normes internationales exigeantes au niveau de la sécurité, de la santé et de l’environnement. Nous sommes convaincus que nous pouvons faire progresser notre secteur grâce au travail commun et aux échanges de bonnes pratiques entre mineurs. Nos discussions avec les représentants de Navoiyuran ont été très riches et constructives et nous avons convenu d’établir ensemble une collaboration plus large dans le futur et qui puisse s’inscrire sur le long terme.”

Renforcer les liens avec l’Ouzbékistan

Ce n’est pas la première fois qu’Orano collabore avec l’Ouzbékistan. L’entreprise est présente dans le pays depuis 2019. À l’époque, elle avait signé un partenariat avec le Comité d’État de la République d’Ouzbékistanpour la géologie et les ressources minérales (Goscomgeology).

Cet accord avait pour objectif de développer les activités d’exploration et d’exploitation minière dans la zone de Djengeldi. Ce partenariat entre Orano et l’Goscomgeology s’est ensuite transformé en une joint-venture: Nurlikum Mining. Elle compte 50 employés et se prépare à lancer un pilote ISR dans les mois à venir.

Articles qui pourraient vous intéresser

Hinkley Point B_energynews

Hinkley Point B Ferme

Après 46 années, la centrale nucléaire d'Hinkley Point B d'EDF annonce la fermeture de son deuxième réacteur. Les équipes entament alors l'opération de déchargement de combustible.

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>