Orange s’associe à Boralex pour acheter de l’Energie Verte

Fabienne Dulac, directrice générale d’Orange France et Nicolas Wolft, vice-président de Boralex Europe ont signé un contrat d’achat d’électricité. Le communiqué du 7 juillet annonçant la signature du Power Purchase Agreement a fait grand bruit.

Un premier accord Franco-Canadien.

Ce PPA est le premier accord d’achat d’énergie renouvelable à grande échelle signé par l’entreprise Française. Le contrat prévu entre cette dernière et l’entreprise canadienne Boralex, durera 5 ans.

Boralex,  premier producteur d’énergie éolienne terrestre en France fournira à Orange 67GWh par an d’ER produite en Auvergne-Rhône-Alpes par les 26 éoliennes d’Ally-Mercoeur. Cet accord sera effectif dès le 1er janvier 2021 pour une durée de 5 ans. Le but étant de soutenir les objectifs d’Orange en termes de gestion de l’énergie et de développement durable.

Pour Boralex, cet accord va permettre à Ally-Mercoeur d’entrer dans une nouvelle phase. Il permet également de sécuriser la vente de son électricité aux modalités d’obligation jusqu’à décembre 2020. De plus cet accord, pour la firme Canadienne est une première avec une entreprise du CAC40. Elle constitue une étape importante dans le développement de son plan stratégique concernant la vente d’énergie verte aux entreprises. Enfin, ce PPA illustre la qualité des installations de production de Boralex et son expertise industrielle.

 

énergie verte
source : twitter.com/boralexfr

 

La stratégie en énergie renouvelable d’Orange

Cet accord entre Orange et Boralex illustre les ambitions de l’entreprise de télécommunications en matière de gestion de l’énergie et de durabilité de ses réseaux. Alors qu’en parallèle, le volume de transmission de données croit sans cesse.

Ainsi, lors de la présentation d’Engage 2025, son nouveau plan stratégique, Orange a pris un engagement fort pour répondre au défi climatique. Ils souhaitent anticiper les objectifs de l’Association mondiale des opérateurs mobiles en matière de développement durable de 10 ans. L’objectif ici est d’avoir une empreinte carbone net zéro d’ici 2040.

Pour que tout cela soit possible, Orange devra avoir un recours accru aux énergies renouvelables, qui d’ici 2025, devraient représenter plus de 50% de l’électricité consommée par le groupe. Tout cela implique un effort inédit en matière d’efficacité énergétique.

Aussi, d’ici 2025, Orange souhaite renforcer son programme Green ITN dans le but de réduire la consommation d’énergie de ses réseaux et pour développer le nombre de véhicules électriques en France. Pour se faire, l’entreprise française s’appuiera sur l’économie circulaire. Par exemple, des produits vecteurs d’une démarche d’éco-conception ou encore des équipements de réseau usagés disponibles en magasin.

Un projet ambitieux

Dans le communiqué, Fabienne Dulac explique que « Orange France s’est fixé une ambition forte dans le cadre de son plan stratégique Engage 2025 : atteindre la neutralité carbone d’ici 2040 et améliorer la performance énergétique de ses réseaux. Alors que les réseaux se sont révélés ces derniers mois indispensables dans notre quotidien,  je suis particulièrement fière de cet accord qui illustre notre engagement et confirme notre volonté d’être un des acteurs économiques précurseurs sur les PPA, contribuant ainsi à la transition énergétique de notre pays » et Nicolas Wolff rebondit en disant que « Notre objectif était de développer avec Orange une approche partenariale créatrice de valeur pour nos deux groupes. C’est chose faite. Nous sommes heureux de voir le nom de Boralex associé à celui d’Orange France. Ce Corporate PPA démontre notre capacité à apporter des réponses concrètes aux entreprises dans le cadre de leur transition énergétique ».

 

énergie verte
Ce Corporate PPA signé entre Orange France et Boralex est le premier contrat d’achat d’électricité renouvelable signé par Orange sur le territoire. (source : orange.com)

Pourquoi miser sur l’énergie verte et particulièrement l’énergie éolienne ?

 

On reproche souvent à cette énergie la difficulté que l’on a à la prévoir dans la mesure où la fréquence des vents et leur intensité ne sont pas faciles à anticiper, tout comme la pollution visuelle qu’elle engendre.

Aussi, les riverains leur reprochent souvent le bruit qu’elles engendrent.

Enfin, le coût de construction d’un parc éolien est très important. Alors, pourquoi investir dans l’énergie éolienne dans le cadre de ce Power Purchase Agreement entre Orange et Boralex ?

 

Cette énergie dispose de nombreux avantages comme celui d’être 100% naturelle, durable et renouvelable. Même si elle dépend du vent, cette énergie ne risque aucune pénurie dans les mesures où ce n’est pas une énergie fossile et que l’éolienne n’a besoin d’aucun combustible pour produire de l’électricité. Ainsi, la production d’énergie par une éolienne ne crée pas de gaz à effet de serre, ni de déchets toxiques et/ou radioactifs, elle ne dégrade pas la qualité de l’air et ne pollue ni les eaux, ni les sols.

L’énergie éolienne est également très fiable en hiver, on dit même qu’elle a un rendement supérieur durant cette saison, le vent étant plus fort à cette période et la consommation d’énergie nettement supérieure.

Enfin, la surface au sol nécessaire à l’installation d’une éolienne est assez faible lorsqu’on la compare avec celle des panneaux photovoltaïques, et permet ainsi d’assurer la continuité des activités autour de ces dernières comme, les activités agricoles.

Articles qui pourraient vous intéresser