Une nouvelle phase de batteries pour Vistra Energy

Vistra Energy annonce la prochaine phase des systèmes de stockage de batteries

Vistra Energy a annoncé que, sous réserve de l’approbation de la California Public Utilities Commission (CPUC), rapporte NS Energy. Elle va étendre la taille des systèmes de stockage d’énergie par batterie sur son site de la centrale électrique de Moss Landing, en Californie. L’entreprise a conclu un accord d’adéquation des ressources sur dix ans avec la Pacific Gas and Electric Company (PG&E) pour une nouvelle batterie de 100 mégawatts/ 400 mégawattheures qui viendra compléter la batterie de 300-MW/1 200-MWh déjà en construction. Le lundi 18 mai, PG&E a déposé sa demande d’approbation du contrat auprès de la CPUC, une décision étant attendue dans les 120 jours.

PR Newswire explique que cette annonce porte le total de Vistra à 436,25 MW/1 745 MWh de stockage d’énergie par batterie sous contrat en Californie :

Moss Landing – Phase I (300 MW/1 200 MWh)
Moss Landing – Phase II (100 MW/400 MWh)
Oakland (36,25 MW/ 145 MWh)

Vistra est un leader du marché dans le développement de batteries à l’échelle des services publics : outre ses projets en Californie, l’installation de stockage de batteries Upton 2 de 10 MW/42 MWh de la société a été mise en service en décembre 2018 et constitue le plus grand système de stockage de l’énergie solaire au Texas. Lorsque la batterie de Moss Landing sera mise en service, elle sera la plus grande batterie de ce type au monde.

 

Le stockage des batteries se développe

S&P Global Platts Analytics prévoit que plus de 10 GW de projets de stockage de batteries seront mis en service d’ici 2024 aux États-Unis, avec des marchés forts en Californie, à New York, au Texas et au Nevada.

Morris Greenberg, directeur principal de l’analyse de l’énergie en Amérique du Nord, explique que le stockage sur batterie jouera un rôle majeur dans la satisfaction des besoins en ressources au fur et à mesure que la capacité gazière se retire

“Notre site de Moss Landing offre une opportunité unique de développement de batteries à grande échelle avec son infrastructure existante et l’espace physique nécessaire pour une croissance potentielle encore plus importante”, a déclaré Curt Morgan, PDG de Vistra, dans la déclaration. “L’utilisation de nos sites de centrales électriques existants nous permet de développer de manière compétitive en termes de coûts des actifs de stockage de batteries et d’énergies renouvelables, alors que nous faisons tourner notre portefeuille de production d’électricité vers des technologies sans carbone”.

Articles qui pourraient vous intéresser