L’OPEP+ pourrait réduire la production de pétrole

L'OPEP+ pourrait réduire sa production si nécessaire selon l'Arabie saoudite démentant toute discussion sur une hausse de la production.
OPEP+

L’OPEP+ pourrait réduire sa production si nécessaire selon l’Arabie saoudite démentant toute discussion sur une hausse de la production.

Une réunion programmée

L’OPEP+ dément un rapport selon lequel elle envisageait d’augmenter la production. Le Wall Street Journal rapportait qu’une augmentation de la production de 500.000 barils par jour était en discussion. En outre, la prochaine réunion de l’OPEP et de ses alliés, connue sous le nom d’OPEP+, se tiendra le 4 décembre.

Le ministre saoudien de l’Énergie, le prince Abdulaziz ben Salman, déclare:

“Il est bien connu que l’OPEP+ ne discute d’aucune décision avant la réunion.”

Les prix du pétrole chutaient d’environ 5% à moins de 83 dollars le baril après la publication de l’article. Cependant, à la suite de l’intervention du ministre saoudien, la baisse du prix du pétrole se réduisait.

Le mois dernier, l’OPEP+ décide de manière inattendue de réduire fortement ses objectifs de production. Il serait effectivement inhabituel que le groupe augmente sa production à un moment où les prix sont en baisse. Les perspectives économiques sont également de plus en plus préoccupantes.

Une procédure judiciaire en cours

Le ministre saoudien de l’Énergie, le prince Abdulaziz ben Salman, déclare:

“La réduction actuelle de 2 millions de barils par jour par l’OPEP+ se poursuit jusqu’à la fin de 2023 et s’il est nécessaire de prendre des mesures supplémentaires en réduisant la production pour équilibrer l’offre et la demande, nous restons toujours prêts à intervenir”.

Selon le Wall Street Journal, les discussions sur une augmentation de la production apparaissent récemment. L’administration Biden déclarant à un juge d’un tribunal fédéral que le prince saoudien Mohammed ben Salman devrait bénéficier d’une immunité souveraine.

Effectivement, un procès fédéral américain relatif au meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi est en cours. La décision d’immunité équivaut à une concession au prince Mohammed ben Salman. Elle renforce ainsi son statut de dirigeant de facto du royaume.

Cette question juridique intervient après des tentatives de l’administration Biden visant à isoler le prince d’Arabie saoudite. Par ailleurs, les marchés du brut faiblissent ces derniers jours. Cette tendance reflète une demande plus faible de la Chine et de l’Europe en pétrole.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

Wildflower Solar alimentera Toyota

Wildflower Solar, un projet de 100MW de Clearway Energy Group fait l’objet d’une annonce d’achat par Duke Energy Sustainable Solutions.

NextEra Energy augmente son portefeuille

NextEra Energy Partners annonce la signature d’un accord pour acquérir des actifs solaires et éoliens afin d’étendre son portefeuille.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)