Le Stockage Énergétique se Développe

Le marché du stockage énergétique se développe. La capacité mondiale devrait dépasser les 500 MW en 2031. Si les États-Unis restent un acteur de premier plan, la Chine entend bien s'imposer comme leader mondial. De son côté, l'Europe, malgré son potentiel, reste en retrait.
stockageénergétique_energynews

Le marché du stockage énergétique se développe, et de plus en plus vite. D’ici 2031, la capacité totale de stockage devrait atteindre 500 GW. D’après les estimations de Wood Mackenzie, le déploiement de nouvelles capacités de stockage énergétique devrait se poursuivre dans les années à venir.

Les États-Unis et la Chine dominent d’ores et déjà le marché du stockage énergétique. Cela devrait rester le cas. En 2031, ils devraient représenter 75% du marché mondial.

Les États-Unis, un leader du stockage énergétique en difficulté

Les États-Unis devraient, dans les années, conserver leur place de leader en matière de stockage énergétique. Le pays devrait, en 2031, avoir un marché annuel de l’ordre de 27 GW dont 83% à l’échelle du réseau.

Toutefois, à court terme, le pays rencontre des difficultés. En 2022 et 2023, la demande devrait baisser. Celles-ci, de 34% et 27% respectivement, sont principalement dues à une controverse au sein du marché électrique américain. De fait, aux États-Unis, une enquête a été lancée par les autorités suite à une plainte anti-dumping concernant l’importation de panneaux solaires.

En conséquence, aux États-Unis, le marché de l’énergie solaire connaît un ralentissement. Cela impacte alors le marché du stockage énergétique. Ainsi, les investissements chutent. Cependant, le gouvernement tente de relancer la filiale.

Ainsi, l’administration Bide a annoncé un ordre exécutif dans ce sens. Celui-ci annonce un report de 2 ans des nouveaux droits de douane concernant l’importation des panneaux solaires concernés. De fait, les projets devraient connaître des retards mais devraient tout de même voir le jour.

L’Europe, un potentiel inexploité

Du côté européen, le déploiement du stockage énergétique est plus lent. Néanmoins, le vieux continent à une réelle carte à jouer. Si le potentiel est important, le continent manque de soutien politique. Dans le domaine du stockage énergétique, la politique européenne ne semble pas fixer d’objectif.

REPowerEU entend développer les énergies renouvelables en Europe. Ainsi, cela débouchera obligatoirement sur le développement du stockage énergétique, énergies renouvelables et stockage étant intrinsèquement liés. De plus, le plan de l’UE prévoit de faciliter l’obtention de permis pour l’aménagement de sites de stockage énergétique.

Cependant, l’Europe reste bien loin derrière la Chine et les États-Unis. Certains acteurs du secteur espèrent voir un rebond européen, soutenu par les contraintes autour des énergies fossiles et le déploiement du renouvelable.

La Chine, véritable puissance du marché du stockage énergétique

Le géant asiatique domine le marché de l’Asie Pacifique. Actuellement, elle détient la plus grande capacité de stockage énergétique au monde. Toutefois, il existe certains obstacles que la Chine devra surmonter.

La rentabilité des nombreux projets est un facteur à prendre en compte. Pour y faire face, le gouvernement multiplie les politiques nationales. L’objectif est d’améliorer la compensation des coûts du stockage énergétique. Ainsi, le pays veut encourager les investissements.

Ces politiques, qui ne sont pas nouvelles, sont régulièrement renouvelées. En mars 2022, la Chine a publié son nouveau plan quinquennal. Celui-ci insiste fortement sur l’importance du stockage dans une logique de décarbonation.

Selon le document, le stockage énergétique chinois doit s’inscrire dans une logique de développement à grande échelle dès 2025. Ainsi, la Chine espère réduire les coûts de 30% en améliorant les performances technologiques. Depuis la publication du plan quinquennal, nombreuses sont les provinces et les villes fixant des objectifs en la matière.

Le pays vise les 40 GW.

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>