Duke Energy entre dans le Livre des Records

Duke Energy et Siemens Energy intègrent le Guiness Word Records suite à l'installation d'une turbine SGT6-9000HL en Caroline du Nord.
duke energy_energynews

Duke Energy et Siemens Energy se distinguent grâce à l’installation d’une turbine SGT6-9000HL de Siemens de 410 MW. Ainsi, Duke Energy poursuit ses objectifs de neutralité carbone d’ici à 2050.

Duke Energy soutient une transition graduelle

La puissance de 410,9 MW de la SGT6-9000HL marque une avancée importante permettant un rendement accru du site de l’entreprise en Caroline du Nord. La livraison d’énergie de plus de 300.000 foyers serait ainsi assurée via cette seule unité.

Le système de combustion avancé à haut rendement (ACE) est la technologie clé de cette installation. Ainsi, le système ACE permet, selon Siemens, de réduire de 28% la charge environnementale.

Dans le cadre du développement de son portefeuille d’énergie renouvelable, Duke Energy doit assurer sa production et anticiper tout incident. La SGT6-9000HL intervient dès lors comme une unité de production de soutien. En outre, une meilleure fiabilité et une consommation de carburant réduite doivent être garantie.

Karim Amin, membre du conseil exécutif de Siemens Energy, commente:

“La production d’électricité, l’efficacité et la flexibilité opérationnelle sont des éléments cruciaux pour la décarbonisation du secteur de l’énergie.”

De plus, la turbine est 34% plus efficace et moins gourmande en carburant que les autres équipements de ce type. Le Guinness World Records permet également une promotion pour les deux groupes.

Ainsi, Karim Amin se félicite de cette entrée dans le Guiness.

Dans cet article :

Articles qui pourraient vous intéresser

BP finalise l’achat d’Archaea Energy

BP finalise l’achat d’Archaea Energy, l’un des principaux fournisseurs de gaz naturel renouvelable (GNR) aux États-Unis. Marquant ainsi une étape importante dans la croissance de  son activité stratégique de bioénergie.

Vaca Muerta l’alternative de l’Argentine au gaz Bolivien

L’Argentine recevra moins de gaz bolivien l’hiver prochain, alors que la Bolivie devait envoyer environ 14 millions de mètres cubes de gaz naturel suite à la conclusion d’un accord. L’Argentine se tourne vers des approvisionnements alternatifs comme la formation de schiste de Vaca Muerta. La formation pourrait devenir un fournisseur mondial clé de gaz.

Abonnez-vous gratuitement ou pour 1€/semaine en illimité (sans engagement)