L’Allemagne devrait réfléchir à la constitution d’une réserve nationale de gaz, a déclaré à un journal le directeur général de son plus grand producteur d’électricité, RWE (RWEG.DE), alors que l’on craint une interruption des flux en provenance de la Russie si celle-ci attaque l’Ukraine.

“Oui, nous devrions y réfléchir. Cela pourrait aller dans le sens d’un stockage par l’État, comme c’est le cas pour le pétrole. Mais il y a aussi d’autres possibilités”, a déclaré Markus Krebber au Frankfurter Allgemeine Zeitung.

La Russie est le premier fournisseur de gaz de l’Allemagne, mais les tensions entre la Russie et l’Ukraine et les menaces de sanctions de la part de l’Occident en cas d’invasion ont suscité des inquiétudes quant à l’approvisionnement en carburant en cas d’escalade de la crise.

“Cela signifierait certainement une hausse des prix. Un arrêt complet ne pourrait être compensé que pour une très courte période. Peut-être quelques semaines”, a déclaré M. Krebber, ajoutant qu’il existait une dépendance mutuelle en ce qui concerne les livraisons de gaz.

“Nous avons besoin du gaz naturel russe et la Russie a besoin de devises. Il y a eu des tensions par le passé, mais le gaz est toujours arrivé”, a déclaré M. Krebber, ajoutant que les contrats de fourniture existants étaient respectés.

“Le simple fait d’obtenir des volumes supplémentaires à court terme est difficile”.

 

Articles qui pourraient vous intéresser

favicon-white.png
Pas encore inscrit? Rejoignez la communauté des professionnelles de l’énergie et accédez à l’ensemble de nos contenus. >>>